Soirée spéciale Migrations Afrique

Dans le cadre de ses soirées thématiques, le festival Panafrica international de Vues d’Afrique offrait le 18 mars une sélection de dix courts métrages sur le thème de l’immigration. Ces oeuvres avaient été présentées au concours de création multimédia organisé par Radio-Canada International l’année dernière.

Le concours s’adressait aux créateurs du monde entier mais pour le Festival dédié au cinéma africain, ce sont évidemment des oeuvres ayant trait à l’Afrique qui ont été choisies. Cette contrainte thématique explique peut-être la qualité inégale des courts métrages. Il est en effet difficile à croire que ces 10 films soient les meilleurs sélectionnés au concours de Radio Canada International.

Le film Mariage à la plage du belge Mohamed Amin fait partie des belles surprises. Le réalisateur d’origine berbère revisite le mythe du téléphone arabe dans une mise en scène moderne et habile pour illustrer les problématiques auxquelles font face les jeunes arabes issus de l’immigration quand ils reviennent au pays pendant les vacances. Ce court-métrage est l’une des premières oeuvres réalisées en rifain (langue berbère du nord du maroc). Il a reçu le prix de la meilleure fiction internationale au concours de Radio Canada international.

À souligner également le film d’animation Transit réalisé par un collectif belge qui retrace, vite fait et très bien fait (5 minutes) l’histoire des phénomènes migratoires de l’âge de pierre à aujourd’hui ; ainsi que l’émouvant Rendez-nous nos maliens de la française Virginie Berda. Ce film récompensé du prix du meilleur documentaire au concours de Radio Canada International dépeint avec justesse le cri d’amour d’une petite commune bretonne à des immigrés maliens bien intégrés qui sont expulsés.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.