Pour le meilleur et pour l’oignon

Touki Montréal vous présente la critique du documentaire Pour le meilleur et pour l’oignon. Ce film ayant reçu le prix Jean Rouch de la première oeuvre nigérienne dans un festival à Niamey, est en lice dans la catégorie du meilleur documentaire long métrage au festival PanAfrica International de Vues d’Afrique.

“Aujourd’hui que je fais du cinéma, on m’appelle pour les questions agronomiques, avant on ne m’appelait pas.” Pour Sani Elhadj Magori, réalisateur du film et agronome, le cinéma est un moyen de se faire entendre. Dans son premier long métrage, il met en lumière les déboires de paysans nigériens.

Salamatou et Amadou doivent se marier, mais la cérémonie est sans cesse repoussée car le père de la jeune fille, cultivateur d’oignons ne peut assumer la dot. “On ne peut pas compter sur l’oignon, c’est une culture trop risquée”, se désespère la soeur d’Amadou. Pour elle, son frère est déshonoré car depuis qu’il est fiancé, d’autres garçons du village plus jeunes se sont mariés et lui attend toujours.

À travers ces personnages attachants, Sani Elhadj Magori dépeint la triste précarité des producteurs de violets de Galmi, ces oignons nigériens dont le volume exporté est estimé à 400 000 tonnes par année. En effet, la concurrence déloyale de l’oignon importé de Hollande, beaucoup moins cher fait baisser les cours. Les paysans n’ont alors pas d’autres choix que de vendre à bas prix car ils n’ont aucun moyen de conserver leurs oignons une fois qu’ils sont arrivés à maturité.

Le cinéaste connaît bien ce village puisqu’il en est originaire. “Leurs oignons sont mes oignons”, plaisante-il après la projection. Cette familiarité explique sûrement la confiance absolue et si agréable à l’écran dont témoignent les habitants de Galmi envers Sani Elhadj Magori.

Ce film était présenté dans le cadre de la soirée thématique Africa doc.

Pour le meilleur et pour l’oignon

Sani Elhadj Magori

Niger-France

2008

Vendre 24 avril 18 h ONF

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.