Nuits d'Afrique : Le compte à rebours

La 23e édition du festival international Nuits d’Afrique aura lieu cette année entre le 14 et le 26 juillet prochain. Mardi 26 mai avait lieu la conférence de presse. Y était convié, tout le gratin culturel de la métropole et du Québec.

Rebecca Makonnen et Alain Jean Mary
Rebecca Makonnen et Alain Jean Mary

Au programme, dévoilement du CD compilation 2009 et surtout de la programmation. Et comme chaque année, les Montréalais auront le plaisir de se remémorer ou de s’initier à différents rythmes à saveur africaine.

Cette année, c’est la journaliste Rebecca Makonnen qui a été choisie comme porte-parole du festival. « Contente et honorée » d’avoir été choisie, elle a expliqué qu’il s’agissait pour elle d’un renouement avec l’Afrique. Partie de son Éthiopie natale à 2 ans,  la journaliste qui ne parle pas un mot de L’amharique, sa langue natale a parlé d’un privilège de pouvoir porter aujourd’hui la parole de l’Afrique.

Francine Grimaldi
F. Grimaldi

« Yélélé »

Francine Grimaldi qui agissait comme coanimatrice de la soirée a expliqué que cette année, c’est 29 pays qui seront présents au festival et près de 50 groupes qui agrémenteront les soirées montréalaises en juillet prochain dans le cadre du festival. « Plus on vieillit, plus on mature » a souligné la journaliste en parlant de cette 23e édition, une « année d’exception » selon elle et qui marquera surtout le retour à Montréal du mythique groupe Kassav.

http://www.youtube.com/watch?v=aZ0BpzVRQPc&feature=PlayList&p=11F2FA18C692595E&index=12

Jacob Devarieux, Jocelyn Beroard (accessoirement parrain et marraine) et leur bande enflammeront le Métropolis le dimanche 26 juillet prochain de leur recette magique. Ceux qui ont inventé le zouk et qui ont fait vibrer tant de fans dans le monde notamment avec l’album Yélélé et le titre  Zouk la sé sèl médikaman nou ni (le zouk est notre seul médicament) fêtent cette année leur trente ans. Tout porte à croire qu’ils sauront faire zouker les Montréalais comme à chacun de leur passage dans le monde. Encore!

Le Sénégalais Oumar NDiaye, la Capverdienne Maria de Barros, l’inventeur du salsamuffin Sergent Garcia, l’Orchestre national de Barbès, Les Makaya Jazz de Montréal ou les Freschlyground d’Afrique du Sud sont quelques-uns des groupes qui se produiront cette année dans la partie spectacle en salle du festival.

Oumar Ndiaye Xosluman
Oumar Ndiaye Xosluman

Sous le soleil

Pour ceux qui aiment mieux profiter de l’été, la programmation extérieure revient comme chaque année. À la place Émilie-Gamelin proche du métro Berri UQAM, il sera aussi possible de voyager. Du Cameroun aux Antilles, en passant par la Guinée de Tribaa, le Mali de Madou Diarra, Le Bénin de Daah Sossa Band, L’ île Maurice, Le Sénégal, le Québec et même jusqu’à Puerto Plateau avec Olivier Laroche.

Quelques entrevues au cours de la soirée :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE