Zrubavel

Lorsqu’on parle des juifs d’Afrique, on pense tout de suite aux Falashas ou Falachas ou Beta Israël. C’est le film du Franco-Israélien Radu Mihaileanu, Va vis et deviens, sorti en 2005 qui a permis à plusieurs de se faire une idée sur les réalités cette petite communauté éthiopienne.

Le père Zrubavel, ancien colonel devenu balayeur de rue
Le père Zrubavel, ancien colonel devenu balayeur de rue

Dans le cadre de la 4e édition du Festival des films israéliens de Montréal (FFIM), le public aura l’occasion de voir un autre film sur cette petite communauté africaine d’Israël.

Il s’agit de Zrubavel, le premier long métrage du cinéaste éthiopien israélien, Shmuel Beru, projeté le jeudi 11 juin au cinéma du parc à partir de 19 h. Le film raconte l’histoire d’un jeune garçon qui aspire à devenir ni plus ni moins que le Spike Lee d’Israël.

La bande-annonce

Le festival ouvre ses portes ce dimanche 7 juin avec le film Sept jours-Shiva de Ronit et Shlomi Elkabetz qui a lancé la semaine de la critique au festival de Cannes en 2008.

www.ffim.ca

MAJ :

Charles Zrihen, le président du festival du film Israélien de Paris parle du FFIM, le pendant montréalais  et  de Zrubavel, le premier long métrage de Shmuel Beri, Israélien d’origine Éthiopien.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    J’aurais voulu savoir comment rentrer en contacte avec la communauté juive éthiopienne en Israël et en France.

    Auriez-vous des infos a ce sujet, forum, lien, mail, site, etc….?

    Jean Prila

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.