Voyage au bout de l’enfance

Présenté lors des Ciné-Spectacles au clair de lune Vues d’Afrique, le court-métrage La moisson magique nous replonge dans l’enfance l’espace de quelques moments. Une aventure à découvrir sur Touki Montréal.

«Le monde des enfants a toujours quelque peu échappé aux adultes» avait déclaré le réalisateur du film, Anis Lassoued.

Dans La moisson magique, l’auteur et réalisateur tunisien rend hommage à l’enfance, cet âge exempt de toute contrainte rationaliste. L’histoire retrace les péripéties d’un enfant de six ans (Montassar Màagli) persuadé qu’il suffit de planter de l’argent pour qu’il pousse comme un arbre.

Une des scènes du film
Une des scènes du film

Au-delà de ce conte féerique, c’est toute l’imagination propre à l’enfance qui est glorifiée. La vie quotidienne du personnage bascule complètement dans cet univers irréel, en opposition totale avec la vie adulte, quant à elle, attachée aux obligations matérielles.

Anis Lassoued réussit le dur pari de pénétrer dans le monde très fermé des enfants. Un monde laissé à l’abandon par nombre d’adultes qui oublient trop facilement qu’ils ont, eux aussi, été des enfants.

Moisson Magique, 17 min

Nicolas Roux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.