Voir double : Aller vers l’un… et l’autre

Radio-Canada International présente Voir Double. Cette websérie va à la rencontre de deux humains de nationalités différentes qui se partagent un bout de leur propre culture. Ils nous emmènent avec eux à travers le pays.

Sur la dizaine de courts métrages de la série Voir Double, réalisée par Nicolas Garcia et Hector Vilar, quatre épisodes mettent en scène des Africains de toutes origines, dispersés un peu partout au Canada. Ainsi, Yves et Paule invitent Julie et Lazaro à partager avec eux le yassa, un plat typique du Sénégal. Suit Kadiatou, guinéene, qui emmènera Mélanie au Festival Nuits d’Afrique ; Ruvimbo, du Zimbabwe, qui montrera à Dorota quelques mouvements de danse traditionnelle, et Pierre, du Congo, qui fera découvrir sa religion, la baha’i, à Gabi.

Hector Vilar, l’un des deux réalisateurs de la série spécialement conçue pour les nouveaux médias, raconte que l’idée est venue de l’une de ses précédentes idées, J’adopte un pays. « Nous voulions montrer que même si nous venons de cultures différentes, nous avons plus de choses en commun que nous pensons », explique M. Vilar.

Pierre_Gabi
Pierre et Gabi

Les duos qui se rencontrent pour partager un bout de leurs univers ne se connaissaient pas avant la série. Trouver et réunir tous ces gens ne fut donc pas chose facile : « Nous connaissions certaines des personnes, mais nous avons fait beaucoup de recherche pour trouver des gens, un peu partout au Canada », raconte Hector Vilar. En effet, outre Montréal, des visions doubles se passent aussi à Halifax et à Vancouver.

Chaque web épisode est divisé en deux courts métrages de quelques minutes, nous faisant découvrir des aspects de la vie reflétant la culture de chacun. Certaines rencontres sont émouvantes, comme celles de deux musiciens, Pierre et Gabi, qui s’ouvrent à la spiritualité de l’autre. Il y a également dans chaque épisode une section arrêt du jeu, où une personnalité (Boucar Diouf, Thomas Jensen ou Nabila Ben Youssef) donne son point de vue sur le sujet du jour. Chaque épisode est téléchargeable.

La série, faite pour RCI mais reprise sur RDI, avait un mince budget, mais les réalisateurs tenaient à voyager et à concevoir les épisodes pour les nouveaux médias. Hector Vilar dit avoir pris deux ans à réaliser Voir double. L’effort et la volonté de montrer le multiculturalisme d’ici et les rencontres humaines transparaissent dans les courts métrages. Ces derniers interpellent, et  font réaliser à quel point la différence nous rassemble.

Voir Double a été présenté en primeur en 2008 dans le cadre de la 11e édition des RIDM.

À voir aussi : Érable à palabre, une autre série conçue par Didier Oti et réalisée par Hector Vilar sur l’intégration africaine canadienne.

Gabrielle Brassard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.