Nabil Othmani : un nouvel air saharien

Dans la série « le chant des fauves », le label Reaktion, spécialiste de musique saharienne, présente le tout premier album solo de Nabil Othmani, intitulé Tamghart In. Le jeune artiste touarègue originaire d’Algérie propose un cocktail inattendu d’inspirations très variées. A consommer sans modération.

L’histoire de Tamghart In (ma mère) débute il y a quelques générations à Djanet, petite ville du sud de l’Algérie. La musique est en effet une tradition forte dans la famille Othmani, représentants naturels de la culture des Kel Ajjers, ces Touaregs du Sahara algérien. Nabil honore ainsi cet héritage culturel, tout en embrassant un monde où s’affirment modernité et diversité.

L’album commence par une ode à Djanet sur fond de reggae. Nabil aime mélanger les genres musicaux et s’adonne à ce jeu à maintes occasions. Il passe allègrement du flamenco arabo-andalou de Tamghart In, au rock ishumar à la Tinariwen sur Menna. Mais c’est Alhoumaq At qui se distingue dès la première écoute. La chanson apporte une agréable touche de folk avec sa mélodie accrocheuse et ses solos de guitares envoûtants, le tout bercé sur le chant profond du jeune artiste.

Si Nabil excelle à l’alliance des styles, il n’hésite pas non plus à varier les instruments. On retrouve ainsi des éléments propres à la culture touarègue, tel le tindé, percussion traditionnellement jouée par les femmes. Il ajoute également une teinte atypique d’ ingrédients plus occidentaux comme le violoncelle sur la ballade mélancolique Aran Adam. La véritable surprise provient cependant de Nek ahal wagh, qui clôture l’opus sur un air futuriste de oud électrique emmené par des entraînantes rythmiques breakbeat.

Avec ces débuts encourageants, Nabil Othmani confirme toute la richesse de la musique touarègue. À l’instar de ses frères tamasheq, il évoque son amour pour le grand désert saharien. Il rend en outre hommage à ses aïeux, mettant en musique nombre des poèmes de son défunt père Baly. Bref, Tamghart In est un album intime qui nous conduit au cœur de la mémoire et tradition de la famille Othmani.

Nicolas Roux

Disponible en téléchargement/CD sur tamasheq.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.