Médias et diversité

C’est au coeur du quartier papineau, dans les studio de TVA qu’avait lieu vendredi 22 janvier, Médiasdiversité, un évènement annuel qui se consacre au reflet et à la représentation de la diversité culturelle dans les médias privés québécois.

Anciennement connu sous le nom de Télédiversité depuis 2005, Médiasdiversité est un événement qui s’adresse autant aux décideurs de l’industrie des médias qu’aux membres des communautés ethnoculturelles et autochtones ainsi qu’aux personnes handicapées qui ont un intérêt pour le domaine des médias.

Pour cette 5e édition qui avait lieu dans les studios de TVA, plus de 250 participants s’étaient donnés rendez-vous pour ce qui devait être la journée de la diversité. Outre Astral et TVA, plusieurs médias du secteur privé québécois via notamment l’Association des télédiffuseurs et des radiodiffuseurs (AQTR) étaient présents.

D’entrée, Pierre Bruneau, chef d’antenne et ambassadeur de la diversité culturelle à TVA a martelé son importance dans les médias. Selon lui, la diversité « contribue à l’ouverture d’esprit » et il croit qu’ il y a « toujours de la place pour ceux qui veulent reussir ». S’appuyant sur son parcous, il a indiqué aux participants qu’il fallait se donner les moyens d’attendre leur rêve.

Tout au long de la journée, le public avait droit à plusieurs présentations (avenir des médias, nouvelles en mutation et importances des médias) auxquelles participaient différents panelistes : Dominique Arpin, Carl Charest, Chantal Côté, Camille Desrosiers, Martin Lessard, Maxime Landry, Dominique Bazay, Éric Latour.

Les participants pouvaient aussi se promener entre les kiosques des différents médias présents. Devant le kiosque du magazine L’actualité, Jocelyne Fournel, la directrice artistique a indiqué que son magazine à l’instar de plusieurs souhaitent que son équipe de journalistes puissent refléter la diversité de la population québécoise d’aujourd’hui.

Il était aussi possible de passer des auditions individuelles avec encadrement personnalisé – NRJ et RockDétente -, de s’essayer à la lecture d’un bulletin de nouvelles – LCN – de suivre un atelier pratique sur l’entrevue ou de simuler une émission de télévision encadré par Phillipe Fehmui, animateur à Vox.

Certains participants ont regretté le peu de diversité dans l’organisation de l’évènement tout comme dans la liste des regroupements de presse associés à cet événement. La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, madame Yolande James, prévue dans le programme, n’est finalement pas venue.

Quelques photos de la journée :

no images were found

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.