Des DVDs pour Février

Si le mois de février et les records de froid ont raison de vous, il ne reste qu’une seule solution : des films à voir en DVD. Plusieurs sont disponibles depuis quelques semaines chez les principaux détaillants de Montréal. Voici la liste de Touki

Un amour impossible sous les pyramides non loin d’Alexandrie, des artistes américains qui débarquent à Kinshasa dans les années 1970 pour le combat du siècle (Ali – Foreman), une chef d’entreprise raciste qui devient noire ou Nadine Bari, une femme à la recherche de son mari disparu. Voilà quelques uns des longs métrages que vous pourrez voir, assis confortablement dans votre salon.

Cairo Time

Extrait de la critique

« Quel voyageur ne s’est pas déjà retrouvé dans un état de dépaysement tel que dans le lieu inconnu qu’il fréquente, chaque odeur, chaque détail et chaque sensation sont décuplés? C’est ce genre d’évasion physique et spirituelle que l’on retrouve dans ce film au décor enchanteur. Dans la lignée des aventures amoureuses passionnément platoniques à la In the Mood for Love ou Lost in Translation, Ruba Nadda filme ce timide désir mutuel avec finesse et subtilité. Les acteurs Patricia Clarkson et Alexander Siddig possèdent tout le charme et le talent nécessaire pour passer un très agréable moment, avant de courir à l’agence de voyage prendre un aller simple pour le Caire! »

Lire en entier la critique et l’entrevue de la réalisatrice

Hier encore, je t’espérais toujours

Le Synopsis

« Le film raconte l’histoire d’un amour qui se prolonge au-delà de la mort et d’un deuil impossible : celui d’une femme dont le mari guinéen a disparu. Nadine Bari nous emmène sur une route en Guinée à la recherche de son mari. En chemin, elle nous raconte sa longue bataille auprès des autorités politiques pour découvrir la vérité sur la disparition de son mari. »

Soul Power

Extrait de la critique

« Le film présente les coulisses et les performances de cet événement unique. Ceux que l’esclavagisme a séparés, se retrouvent le temps de quelques soirées. Se succèdent ainsi les prestations électriques de James Brown, B.B. King ou de la Cubaine Celia Cruz. L’étincelante Miriam Makeba se charge quant à elle de représenter le continent africain, interprétant, en langage xhosa, la chanson que les colonisateurs dénomment péjorativement The Click Song. »

Lire la critique du film

Agathe Cléry

Le Synopsis

« Atteinte de la maladie d’Addison, ou insuffisance rénale lente, laquelle entraîne une coloration de la peau, Agathe Cléry deviendra noire et prendra dans la gueule toutes les injustices commises envers les minorités. Si le sujet est noble, le résultat se révèle un ramassis de répliques bébêtes sur les Noirs, les Arabes, les Maghrébins et sur tous ceux qui forment le nouveau visage de la France. »

Valerie Lemercier dans la peau d'Agathe Clery

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE