Gad Elmaleh au Centre Bell

0

Le Centre Bell affiche déjà quasiment complet! Les billets pour le 28 mai sont partis tellement vite qu’une supplémentaire est prévue le jeudi 27 mai au théâtre du Centre Bell. (Les places seront en vente dès le 6 février à midi).

De passage à Montréal, Gad Elmaleh a présenté à la presse son dernier one man show, Papa est en haut, produit par les Productions J ( Julie Snyder) et le Groupe Spectacles Gillett.

Créé à Montréal il y a deux ans pour le festival Juste pour Rire, Papa est en haut compte déjà 800 000 entrées vendues en France et vient tout juste de séduire le Sunset Boulevard à Los Angeles où il a donné deux représentations à guichet fermé au Comedy Store (salle mythique et le passage obligé des plus grands du stand-up américain). Un succès, autant que ses précédents spectacles (Décalages, La vie normale, L’autre c’est moi).

Gad nous parlera cette fois des relations amoureuses, de la filiation, « des joies et des petits tracas d’être papa », tout en se réservant une part d’improvisation et d’interaction avec le public. D’ailleurs, pour les Montréalais exclusivement, l’humoriste proposera « 50 % de matériel inédit ».

Extrait vidéo de la conférence

Artiste complet et polyvalent, Gad vient de tourner sous la direction de Steven Spielberg dans l’adaptation de Tintin, dont la sortie est prévue en 2011. Il incarnera Omar Ben Salaad, le trafiquant d’armes qui sévit dans Le crabe aux pinces d’or et donnera la réplique à Jamie Bell (Tintin), ainsi qu’à Daniel Craig (Rackham le Rouge).

Il sera également dès le mois de mars à l’affiche du film La rafle, un drame de Roselyne Bosch sur la rafle du Vel’ d’hiv, en 1942.

Sa carrière au cinéma, c’est près d’une vingtaine de films dont La vérité si je mens! 2, Chouchou, Hors de prix, La doublure, entre autres. En 2009 il écrit et réalise Coco, son premier film entré dans le box-office dès sa sortie avec plus de 2 millions d’entrées en France.

Gad signifie « joie » en hébreu

Né le 19 avril 1971 à Casablanca, il quitte le Maroc à 17 ans pour le Canada, étudiera et travaillera quatre ans à Montréal avant de s’installer sur Paris. De Londres à Miami, de Rabat à New-York en passant par Tel-Aviv, Gad est le seul humoriste francophone à s’offrir une tournée internationale.

Autant dire qu’il apparaît comme un modèle. Pour Touki Montréal il révèle le secret de son succès:

Vidéo interview de Gad Elmaleh

À noter que le 27 février prochain, Gad sera de retour à Paris pour co-présenter avec Valérie Lemercier la 35e cérémonie des César (diffusée en direct sur les ondes de TV5).

Réalisation : Marie Roncari

Journaliste : Emilie Fondanesche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.