Le Festival des films sur les droits de la personne de Montréal

Entre le 11 et le 21 mars prochain, les cinéphiles montréalais auront droit à une autre festival de films. Mais contrairement aux autres festivals de la métropole, le FFDPM s’attaque aux droits et aux réalités humaines. Touki Montréal a dressé sa liste de films à voir.

Comme à chaque année depuis cinq ans déjà, le Festival des films sur les droits de la personne de Montréal propose un espace de dialogue, grâce au cinéma, sur des thèmes comme l’égalité des chance, des droits de l’enfant, la violence politique ou les zones de conflit.

Pendant le festival, 63 films provenant d’une vingtaine de pays à travers le monde seront présentés au public. Les cinéphiles auront droit à 52 primeurs. Des débats auront lieu aussi après les projections, des conférences et des ateliers ainsi qu’exposition photos et programmes jeunesses destinés aux 6 à 17 ans permettront aux montréalais de mieux saisir la thématique de cette édition : Quand conscience rime avec solidarité !

Cette année, c’est le cinéaste Charles Binamé qui sera le porte parole du FFDPM. Lors de la conférence de presse de dévoilement de la programmation, le réalisateur (Séraphin : Un homme et son péché, Maurice Richard) a souligné que le FFDPM se voulait le « festival de l’universel et du particulier ».

Cette année encore, le projet Anthropographia revient. Il permet de promouvoir les droits humains et de lutter contre les injustices sociales à travers un concours et des expositions internationales, ainsi que l’élaboration de projets multimédia.

La sélection de films de Touki Montréal :

Le jour où Dieu est parti en voyage, Philippe van Leeuw

Anthropographia

Traces et Mémoire, Stephen Auerbach , Wayne Schoenfeld

An independant mind, Rex Bloomstein

Une affaire florissante, Ton Van Zantvoort

Les enfants perdus de M’Bour, Daniel Grandclément

Rough Aunties, Kim Longinotto

Reporter, Eric D. Metzger

Weapon of War, Femke et Isle Van Velzen

Le film Le jour où Dieu est parti en voyage de Philippe van Leeuw sera projeté en ouverture du festival le Jeudi 11 mars à 19 h à l’Université Concordia. Première réalisation du belge, le film a déjà été sélectionné aux festivals de Toronto, San Sebastian, Namur et Calcutta.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.