Actualité de la semaine du 22 mars

Chaque semaine, Touki Montréal passe en revue l’actualité africaine. Cette semaine, un tour au Sénégal, avec un conflit oublié : La Casamance ; le rapport de l’organisme Human Rights Watch en Tunisie  ; la coupe du monde de soccer pour lutter contre le Sida au Cameroun et le retour d’Ali Farka Touré.

POLITIQUE

Sénégal : les hostilités s’intensifient en Casamance

Depuis 30 ans, les affrontements séparatistes avec différents groupes rebelles fractionnés perturbent périodiquement la Casamance, enclave fertile du sud du Sénégal.

En automne dernier, les violences ont repris pour s’intensifier, particulièrement ce mois-ci. Au cours des deux dernières semaines, trois militaires sénégalais ont été tués et cinq soldats ont été blessés, dont deux grièvement, au cours d’une opération contre les rebelles indépendantistes.

Les affrontements sont durement ressentis par les habitants de la région de Ziguinchor, fréquemment bombardée et truffée de mines antipersonnels.

Rassemblement pour le réconciliation et la paix en 2005 - Photo : an_Michel_lhl

Quelques témoignages:

« Je n’arrive plus à apprendre mes leçons à la maison et quand je me couche je ne dors pas. Parfois même, j’ai l’impression d’entendre des obus. Une fois la nuit tombée, personne n’ose circuler dans notre quartier. Le quartier devient fantôme à partir de 20 heures »
Adama Danfa, élève au CEM Kenya, dans le sud de Ziguinchor

« Dans ce quartier, les gens vivent du commerce des produits qui viennent de la brousse. Si nous ne nous rendons pas en brousse, nous ne mangeons pas. Et avec les affrontements qui se déroulent depuis 10 jours, nous n’osons pas nous y aventurer. Cela fait donc que nous mangeons très difficilement : la plupart des familles de ce quartier ne se contentent plus que d’un seul repas par jour »

Marie Françoise Niouki, productrice de noix de cajou, veuve et mère de cinq enfants

Source : Agence France Presse, Jeunafrique, rfi.fr

Pour aller plus loin:
– Après dix ans, le bilan contesté du président sénégalais Abdoulaye Wade dans Jeunafrique
-Les dates clefs pour comprendre le Sénégal par l’Express.fr

JUSTICE

Human Rights Watch crée des remous en Tunisie

Mercredi 24 mars, l’organisation internationale Human Rights Watch (HRW) a présenté à Tunis son dernier rapport consacré au sort d’anciens prisonniers politiques tunisiens.

Ben Ali, président depuis 1987 ; Photo : dryasadingo

Pourtant, cette conférence de presse s’est effectuée devant des chaises…vides ! « Les journalistes ont été empêchés de venir par des policiers en civil », relate Éric Goldstein, directeur adjoint de l’équipe Afrique Moyen-Orient de HRW, qui se trouvait sur place.

Il faut dire que le rapport n’était pas tendre envers le système carcéral tunisien. Le texte dénonce notamment :
une surveillance et un harcèlement policier constants;
-la privation arbitraire de passeports;
-les pointages exigés aux postes de police qui perturbent la vie quotidienne;
-les pressions semble-t-il exercées sur les employeurs pour qu’ils n’embauchent pas ces ex-prisonniers.

En réponse au rapport, les autorités tunisiennes ont dénoncé « une série de mensonges et d’allégations fabriquées, visant à induire en erreur l’opinion publique sur les droits de l’homme en Tunisie ».

Source : Afrik.com, Lemonde.fr, La Presse Canadienne

Pour aller plus loin: Un portfolio sonore qui fait état de l’ambiance en Tunisie, entre résignation et indifférence, sur Le Monde.fr

SPORT/SOCIÉTÉ

Le football pour lutter contre le SIDA

À l’occasion de la Coupe du Monde de football, cet été, en Afrique du Sud, le géant électronique Sony installera des écrans géants dans 12 villes du Cameroun et du Ghana.

Entre les matchs, des messages de sensibilisation au virus du SIDA seront diffusés, et des tests de dépistage seront proposés. Il s’agit, en fait, d’une campagne de prévention organisée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Mis en place en partenariat avec Sony et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l’initiative devrait rejoindre plus de 13 000 spectateurs.

Les deux pays n’ont pas été choisis au hasard. Selon le PNUD, l’Afrique sub-saharienne est la région du monde la plus touchée par le virus du sida, avec environ 22 millions de personnes infectées sur un total de 33,4 millions dans le monde.

Sida au Cameroun et au Ghana. Le sport pour aider.

Source : Jeunafrique, unpd.org (site officiel du PNUD), Radio-Canada

Pour aller plus loin : Suivez les carnets d’Afrique de Sophie Langlois, reporter à Radio-Canada

CULTURE

Ali Farka Touré ressuscité par Tounami Diabaté

Une photo du dernier album de Ali Farka Touré et Toumani DiabatéLes fans du Malien Ali Farka Touré, surnommé le « guitar hero », peuvent se réjouir ! Avant de mourir, en 2006, la star de la musique africaine avait enregistré un second album avec son complice Toumani Diabaté, virtuose de la kora.

Ce dernier fera un hommage à son ami au cours de sa prochaine tournée. « Ali est parti se reposer, mais c’est une chance que sa musique continue à se jouer et à donner du bonheur. », dit-il.

Par la même occasion, la maison de disques britannique World Circuit vient de sortir un disque sur le duo “Ali et Tounami”. Touki Montréal en a d’ailleurs déjà parlé ici. Pour le journaliste Ilan Dehé, il s’agit d’un dialogue de maître.

Sources : mondomix.com, dailymotion, RFI musique

Pour aller plus loin : (re)découvrir l’œuvre d’Ali Farka Touré sur myspace

1 COMMENTAIRE

  1. Ça c’est une très belle initiative! Bravo d’y avoir pensé comme cela vous allez plus loin que de faire seulement rêver mais vous amener l’Afrique et sa réalité à l’étranger

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.