Actualité de la semaine du 16 mai

Pour sa revue de l’actualité africaine, Touki Montréal vous emmène au Malawi où la journée internationale contre l’homophobie n’a visiblement pas influencé la justice, à La Haye pour la recherche d’un diamant et au Cap Vert où beaucoup de fans ont eu très peur.

14 ans de prison pour deux homosexuels en Malawi

Drapeau du Malawi par www.steveconover.info

Peu de temps après la journée internationale contre l’homophobie, deux homosexuels ont été condamnés à 14 ans de prison au Malawi ce jeudi 20 mai. Tiwonge Chimbalanga, 20 ans, et Steven Monjeza, 26 ans, ont été jugés coupables de « violation de l’ordre de la nature » par la justice du Malawi. Leur tort ?  Avoir voulu célébrer leur union par un mariage et surtout, annoncer ouvertement leur homosexualité.

Cette condamnation a provoqué plusieurs réactions à commencer par celle de l’Union européenne qui a incité l’État du Malawi à « dépénaliser l’homosexualité » et à « interdire toute forme de discrimination ». Même l’Organisation des Nations unies (ONU) s’est dite « choquée » de cette peine.

Le Malawi n’est pas le seul pays du continent à entretenir ces discriminations. En janvier 2009, la justice sénégalaise avait condamné huit personnes à huit ans de prison en raison de leur sexualité. Plus de la moitié des pays africains interdisent l’homosexualité. Tout dernièrement, trois hommes avaient échappé de justesse à la prison au Cameroun grâce à un vice de procédure.

Sources : AFP, Jeune Afrique, nyasatimes ( Malawi), Quartier Libre

Pour aller plus loin, la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples

Le diamant comme preuve contre Charles Taylor ?

Photo de Swamibu- Flickr

Un diamant pourrait devenir une preuve importante dans l’un des plus grands procès du Tribunal international de La Haye. L’ancien président du Libéria, Charles Taylor, est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre pour l’aide qu’il aurait apportée aux rebelles de la Sierra Leone. Inculpé en 2003, son procès a commencé en 2006. Depuis le mois d’avril, l’accusation avait présenté l’ensemble de ses 91 témoins.

Mais le dernier recours de l’accusation pourrait être déterminant et est digne d’un scénario de roman policier. En 1997, Nelson Mandela organisait une réception dans sa résidence en Afrique du Sud. Parmi ses hôtes : l’actrice Mia Farrow, le musicien Quincy Jones, la mannequin Naomi Campbell et… Charles Taylor. Le lendemain, Naomi Campbell aurait confié à Mia Farrow que « des hommes de Taylor se sont présentés à la porte de sa chambre », au milieu de la nuit pour lui offrir un diamant brut.

Charles Taylor affirme depuis toujours n’avoir jamais eu de diamants en sa possession. L’accusation souhaite prouver qu’il a rencontré en Afrique du Sud le trafiquant Nico Shefer, et qu’il a payé avec ces diamants les armes qu’il aurait fourni aux rebelles sierra-léonais.

Charles Taylor est aussi accusé d’avoir dirigé, d’une façon détournée, les rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) en Sierra Leone en leur fournissant armes contre diamants.

Si Naomi Campbell n’avait pas souhaité commenter la version de Mia Farrow dans une entrevue réalisée par la chaine ABC en février dernier, elle devra visiblement se présenter en tant que témoin au tribunal spécial pour la Sierra Leone. Une requête a été déposée le jeudi 20 mai pour obtenir sa présence.

Sources : Le Monde, Afrik.com, Jeune Afrique.

Pour aller plus loin : Le site internet du Tribunal spécial pour la Sierra Leone où le procès de Charles Taylor peut être visionné en direct.

La lecture d’Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma,où l’on suit à travers une fiction empreinte de réalité le parcours d’un enfant soldat.

Cesaria evora ne viendra pas à Montréal cet été

La chanteuse Cesaria Evora a dû subir une opération à cœur ouvert  dans un hôpital parisien. A 68 ans, la capverdienne s’est remise de cette opération selon sa maison de disque Lusafrica qui indique que : « tout s’est aussi bien passé que possible d’après les commentaires du chirurgien qui l’a opérée. Elle a été mise en réanimation ensuite, et à commencé à se réveiller dans la matinée du 11. »La maison de disque a ajouté que tous les concerts de la Capverdienne étaient annulés jusqu’à la fin de l’année. Une bonne et une mauvaise nouvelle pour les fans montréalais qui devaient l’attendre à son spectacle prévu au Festival de jazz de Montréal, le 30 juin prochain.

Cesaria Evora avait lancé la promotion de son dernier album Nha Sentimento après trois ans et demi d’absence.

Sources : Radio-Canada, AFP, Lusafrica

Pour aller plus loin : la critique du dernier album de Cesaria Evora sur Touki Montréal.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE