Nuits d’Afrique remet ça

Comme chaque année depuis 24 ans, le festival international Nuits d’Afrique permet à des artistes d’ici et d’ailleurs de dialoguer en musique. Après un retentissant passage au Métropolis l’an dernier, l’organisation du festival a décidé de faire revenir le mythique groupe de zouk Kassav, pour le bonheur des fans.

Cette année, près de 53 spectacles représentant une trentaine de pays d’Afrique mais aussi des Caraïbes ou des Amériques seront à l’honneur de cette 24e édition du festival international Nuits d’Afrique. Il s’agira de 13 jours de spectacles et d’activités prévus entre le 13 et le 25 juillet prochain.

Pour porter haut les couleurs du festival cette année, l’organisation s’est tournée vers deux personnalités bien connues et appréciées des Montréalais. Le Sénégalais Omar Pene agira comme parrain, tandis qu’Herby Moreau, parrain des tapis rouges tout au long de l’année aura la difficile tâche de remplacer la très éclatante Rebecca Makonnen comme porte parole.

DIBLO DIBALA

Côté spectacle, le public aura droit à quatre jours de concerts gratuits à la Place Émilie-Gamelin, proche du métro Berri-Uqam. Ce sera par exemple l’occasion de revoir Karim et les membres du groupe Syncop (22 juillet). Les amateurs du Soukous seront gâtés cette année puisque la star de ce style, Diblo Dibala de la RD Congo viendra présenter aux Montréalais ce rythme qui a relancé la rumba congolaise et les soirées africaines avant l’éclosion du Coupé décalé ivoirien.

Ceux qui n’auront pas eu le plaisir et le privilège de suivre régulièrement les Syli d’or 2010 auront l’occasion de se rattraper. Le groupe Kabakuwo, grand gagnant du concours, sera en prestation le jeudi 12 juillet tandis que le groupe Bambara Trans, présent au festival de jazz en 2009, viendra célébrer au son des hajouj avec le public du festival le 23 juillet.

La chanteuse franco-marocaine Hindi Zahra aura l’honneur d’ouvrir le festival le 15 juillet dès 20h30 au National. La nouvelle protégée du label Blue Note a sorti en début d’année son premier album Handmade. Omar Pène, le parrain et chanteur du légendaire Super Diamono depuis 30 ans, se rappellera de plusieurs souvenirs avec le public du Cabaret Mile end. Avant lui, Dobet Gnahoré inaugurera Nuits d’Afrique avec la série Rythmes au féminin, le 13 juillet, toujours au Cabaret. Autre grande visite, celle du groupe Sierre Leone’s Refugee All Stars, le 19 juillet. Composé de  musiciens qui ont échappés à la guerre civile qui faisait rage dans leur pays, le groupe s’est fait remarquer avec leur précédant album, Living Like a Refugee.

Le légendaire groupe Kassav

Jacob Desvarieux et Jacqueline Beroard clôtureront comme il faut, le festival avec les meilleurs tubes de Kassav comme Kolé Séré ou surtout zouk la sé sèl médikaman nou ni. Ce sera au Métropolis le 25 juillet à partir de 20h.

Quelques images de la conférence de presse

no images were found

Crédit photo : Durala

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE