Festival de Jazz : Rap et Électro en ouverture…

Le 31e Festival International de Jazz de Montréal démarre dès aujourd’hui. Après quelques jours de repos et une Saint Jean comme souvent bien arrosée, les festivaliers reprennent la route, direction le Quartier des spectacles pour plus de dix jours d’ambiance festive.

Burkina Electric

Le Festival de Jazz de Touki Montréal commence avec un groupe plutôt éclectique. Il s’agit du premier groupe électrique basé à Ouagadougou au Burkina Faso. On décrit leur style comme un « mélange unique d’électro, de trip-hop, de rythmes et de mélodies africaines »

Le groupe est constitué de deux danseurs, un guitariste, la chanteuse Maï Lingani, le DJ/VJ Pyrolator et Lukas Ligeti, batteur et compositeur autrichien.

Burkina Electric sera sur la scène Bell ce soir dès 20h.

Shad

Quelques heures après le passage du Burkina Electric, ce sera au tour de Shad dès 22h sur la même scène Bell. Natif du Kenya, le rappeur a grandit en Ontario dans la ville de London. Shadrach Kabango alias Shad a lancé  son premier album en 2005, When This Is Over, et cette année un troisième disque, TSOL. Ils se retrouvent chez tous les disquaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.