La coupe du monde dans tous ses États…

Pascal Boniface et Hervé Mathoux ont eu comme bien d’autres, l’idée de sortir un livre sur la coupe du monde et ses multiples enjeux qui vont au delà du terrain. 190 pages pour tout connaître sur les 32 pays qualifiés à cette 19e édition du Mondial FIFA.

Pourquoi les Lions du Cameroun sont-ils indomptables ? Pourquoi les Pays Bas jouent en Orange ? Quels sont les paroles de l’hymne national algérien ? Autant de questions et surtout de réponses qu’on peut retrouver dans le livre La coupe du monde dans tous ses états de Pascal Boniface et Hervé Mathoux, publié chez Larousse.

En préface du livre, le journaliste (Boniface) et le géopolitogue (Mathoux) se livrent à un jeu de questions/réponses sur les liens présumés entre le soccer et la politique. Ils tentent de défricher le terrain tout en démontrant une fois pour toute que le sport, surtout le foot, n’a plus rien avoir avec l’esprit de Pierre de Coubertin que les instances du foot aiment propager.

Le livre est organisé selon les différents groupes de ce Mondial, de A à H. Dans chaque groupe, les pays ont entre 3 et 12 pages, illustrées à  chaque fois. Le lecteur peut apprendre l’hymne du pays, s’informer sur le PIB, le type de régime présidentiel  ou le taux d’alphabétisation.

Évidemment, il y a aussi des informations sportives. Pour chaque pays, les auteurs donnent le classement FIFA, le nombre de participation et même le nombre de licenciés. Une photo de l’équipe renseigne aussi parfois sur les joueurs ou sur le maillot.

Il y a aussi des encadrés sur des faits importants. Par exemple dans le cas du Danemark, les auteurs expliquent comment ce pays qui n’était pas qualifié pour l’Euro 96, a fini par gagner.

Il est aussi possible de ressasser le parcours de la Grèce et de son entraîneur héros Otto Rehhagel à l’Euro 2004 ou encore d’en savoir plus sur celui qu’on appelle affectueusement le “Vieux Lion” du Cameroun.

Comme Géopolitique de la Coupe du monde de football 2010, le livre revient aussi sur des matchs qui ont eus une saveur politique comme celui entre les deux allemagnes en 1974 (RDA vs RFA) ou celui entre les États Unis et l’Iran en 1998.

À la fin du livre (et il n’est pas trop tard), chaque lecteur peut remplir un calendrier avec les matchs déjà joués et ainsi suivre son équipe et pourquoi pas envisager la finale de ses rèves.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.