Festival séfarade 2010: Michel Boujenah, Neev, la magie de l’orient

Comme chaque année, la communauté séfarade du Québec et principalement de Montréal se retrouve autour de plusieurs activités entre le 30 octobre et le 14 novembre pour le Festival séfarade 2010. Voici les choix que Touki Montréal vous propose.

Pour le 50e anniversaire de la communauté séfarade l’an dernier, l’organisation avait fait les choses en grand et c’est un Gad elmaleh, tout feu, tout flamme, qui s’était retrouvé en tête d’affiche, pour le bonheur des festivaliers.

Cette année, le Festival n’a pas forcément lésiné sur les moyens. Celui qui a été pendant longtemps l’un des pères dans Trois hommes et un couffin de Coline Serrau, Michel Boujenah, est aujourd’hui un humoriste sans complexe qui n’a plus rien à prouver. Le 9 novembre prochain, le natif de Tunisie viendra présenter aux Montréalais, son dernier spectacle, Enfin libre, au théâtre Saint Denis.

La veille, au marché Bonsecours, pour quelques dollars (voire centaine), plusieurs artistes viendront lui rendre un hommage, lors d’une soirée de gala. Dominique Michel, Rachid Badouri, Jean-Michel Anctil, Michel Barette et le plus cubain des Français, Dany Brillant, sont de ceux qui salueront la belle carrière de Michel Boujenah.

Autre spectacle à voir, celui de Neev. Habitué du Couscous comedy show d’UncleFofi, celui qui a fait la première partie de Gad Elmaleh, il y’a un an, se produira le 13 novembre prochain au Centre Seagal de Montréal. Il ne sera pas seul ce soir là, puisque des amis l’accompagneront, notamment Adid Alkha, finissant de l’école nationale de l’humour à Montréal.

Le Festival séfarade de Montréal sera aussi l’occasion pour plusieurs de voir Magie d’orient, où quand l’occident a rendez-vous avec l’orient… Tout est dit! Au programme, Chantal Chamandy, la chanteuse libano-égyptienne, viendra illuminer le théâtre Outremont en compagnie d’autres (Michael Abikhzer, Lior Elmaleh, Sharon Azrielli, Tom Cohen).

Pour ceux enfin qui ne vivent que du théâtre, la pièce de Sholem Aleichem, Un violon sur le toit, mise en scène par nul autre que par LA Denise Filiatrault, sera présentée au public. Ce sera le 2 et le 3 novembre au théâtre Saint-Denis.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.