Trois questions à Khalil de Bambara Trans

Le groupe Bambara Trans, a été révélation Radio Canada 2010-2011. Touki Montréal vous propose une entrevue réalisée au cours de l’été 2010 avec Khalil Abouabdelmajid, leader du groupe.

Quel est le style de Bambara Trans ?

Courtoisie : Radio-Canada

Ce qu’on essaye comme groupe, c’est que n’importe quelle chanson qu’on va faire ne puisse pas ressembler à une autre.

On veut essayer de mélanger plein de styles dans une chanson, mais ne pas les mélanger sur une deuxième ou une quatrième chanson. On ne veut pas faire la même chose. On ne veut pas être catalogué dans un genre de musique.

On veut juste qu’on dise, « regarde ça c’est Bambara Trans, c’est un orchestre qui touche à tout et qui est capable de toucher le coeur et l’envie de chaque personne qui est avec nous ». Avec l’album Khalouna, c’est vraiment ça l’idée.

Votre premier album Khalouna est véritablement engagé bien que le style soit festif et joyeux…

On raconte juste une vérité, en rigolant (pas trop) mais on essaye d’introduire les choses. Ce que je raconte sur l’album ce n’est pas nouveau. Je ne suis pas là pour changer le monde, juste peut-être, des fois, réveiller les gens.

Votre premier album était en arabe. Est ce que votre prochain album, qui est en préparation, sera en français?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2010/10/Bamabara-Trans.mp3|titles=Bamabara Trans]

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.