Grace, Milly et Lucy… Des fillettes soldates

Le documentaire de Raymonde Provencher, Grace, Milly et Lucy… Des fillettes soldates, évoque la tragédie de ces fillettes enlevées par l’armée de résistance du Seigneur (LRA) en Ouganda pour les former à la lutte armée. Trois femmes témoignent de leur douloureux passé de fillettes soldates, et du combat qu’elles mènent aujourd’hui pour faire entendre cette réalité encore taboue.

Depuis 20 ans, le nord de l’Ouganda est ravagé par une guerre menée par le chef rebelle Joseph Kony : ce sont 30 000 enfants enlevées par la LRA formés pour combattre.

Grace, Milly et Lucy ont connu cette tragédie; enlevées à l’heure où les jeux et l’innocence sont le quotidien des enfants, elles ont troqué leur ballon pour un fusil. L’armée les forme à devenir des « machines à tuer » et les relations entre les victimes deviennent alors des rapports de force.

En plus d’effectuer de longues marches dans la brousse pour rejoindre les camps d’entraînement à la frontière soudanaise, de vivre en captivité, d’être obligé de tuer, les fillettes soldates doivent répondre aux exigences de leurs ravisseurs en devenant leurs épouses. Des années plus tard, ces fillettes devenues jeunes filles reviennent dans leur village natal, avec un, deux ou trois enfants.

Là encore, la bataille reste longue, souvent peu acceptée par les membres de leurs familles ou les villageois qui, eux, de l’autre côté du miroir, ont été victimes de la LRA.  Considérées comme des rebelles, elles sont souvent ostracisées par la communauté.

Pour remédier à ce rejet qui leur est réservé, Grace, Milly et Lucy ont associé leurs voix pour que la cause des fillettes soldates soit comprise et entendue de tous. Ainsi, elles ont formé l’association Empowering Hands, qui permet de réintégrer les enfants touchés par la guerre et les aide à s’intégrer dans les familles.

Le film de Raymonde Provencher révèle avec beaucoup de pudeur, les douleurs de ces femmes et les cicatrices encore ouvertes. Rempli d’espoir, ce film met en perspective le combat que ces femmes mènent pour se construire, chacune à leur manière, un nouvel avenir.

Milly, souhaite devenir infirmière pour aider les femmes enceintes, Grace est allé étudier dans une université américaine et effectue un travail de sensibilisation politique auprès de l’ONU, quant à Lucy, elle se bat avec ses démons et sa culpabilité du passé, complice durant un temps des rebelles et de leur pouvoir abusif.

La réalisatrice, productrice et scénariste Raymonde Provencher se consacre depuis le début des années 2000 à travers la lentille de sa caméra aux questions des droits de la personne et des injustices dans le monde.

Grace, Milly, Lucy…Des fillettes soldates : une production de Macumba DOC en co-production avec l’ONF prendra l’affiche au Cinéma Parallèle (Ex-Centris) à Montréal vendredi le 11 février 2011.

La bande annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.