Ben l’Oncle Soul : La révélation de l’année

Nostalgique des artistes comme The Temptations, Supremes ou encore Ostis Redding? La musique de Ben l’Oncle Soul pourra sûrement vous réconforter. Avec son premier album éponyme Ben l’Oncle Soul (Motown France, 2010), cet amoureux du soul révolutionne avec ses tubes Soulman et la célèbre reprise Seven nation army (des White Stripes).

L’été dernier, Ben était de passage sur l’Île, invité aux Francofolies. Avec un spectacle riche en mise en scène et chorégraphies à l’ancienne (style années 1960), le soulman francophone avait complètement emballé la foule.

Ben l’Oncle soul s’est tout d’abord fait connaître en 2009 avec son premier maxi intitulé Soul Wash. Ce mini-album de 6 titres comporte des reprises de succès comme Crazy de Gnarls Barkley, Barbie Girl d’Aqua ou encore I kissed a girl de Katy Perry. Ces chansons ont été revisitées à la sauce Oncle Soul, c’est-à-dire avec ce style groovy qui lui est propre.

Son dernier album regorge de précieux titres, notamment Lose it, Back for you, Petite sœur et Mon amour. Ces compositions musicales sont vivantes grâce aux jeux de vrais instruments. Naviguant entre les tons rock, pop et soul, cet opus s’écoute bien à la maison ou au bureau, égaillant ainsi la journée.

En anglais, comme en français, l’émotion à travers sa voix se ressent sans distinction. La touche Motown est tatouée sur toutes ses œuvres, sans pour autant perdre de leur authenticité.

Sur la scène urbaine Vidéotron aux Francofolies 2010 - Frédérique Ménard-Aubin

L’homme au nœud papillon et au pantalon carreaux sera sans doute à la hauteur pour satisfaire tous les amoureux de la musique soul. En attendant sa venue à Montréal, son album est disponible sur iTunes et sur le site de Virgin.

Cette année, dans le cadre du Festival Montréal en lumière, Ben L’Oncle Soul revient à Montréal. Il sera en concert au Club Soda, le vendredi 18 février prochain dès 20h.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.