23e édition des FrancoFolies de Montréal

Entre le 9 et le 18 juin prochain, Montréal sera en effervescence pour le premier de la grande série de festivals estivaux avec celui qui célèbre la musique francophone. Pour les spectacles en salle, l’organisation s’est encore illustrée cette année avec plusieurs gros noms de la chanson.

Annoncé depuis plusieurs mois, le retour d’Alpha Blondy et son Solar system sera probablement le clou du penchant africain de la 23e édition des Francopholies.

Ce sera l’occasion pour la vedette ivoirienne de présenter les pièces de son dernier album, Vision, déjà sorti chez Wagram en Europe et qu’on attend avec impatience à Montréal.

Alpha Blondy se produira le 15 juin au Metropolis, juste après l’artiste montréalais Wesli, qui avait déjà fait la première partie de Tiken Jah Fakoly en mars dernier.

Le lendemain, le 16 juin, il faudra faire des choix importants. Soit courir au Club Soda pour avoir la chance de revoir la chanteuse internationale Natacha Atlas, qui était à Montréal en novembre dernier dans le cadre des 25 ans des Productions Nuits d’Afrique. Elle proposera les titres de son dernier album Mounqaliba (bouleversée en arabe).

Mohammed, le 13 juin 2010 aux FrancoFolis de Montréal

À quelques pas du club Soda, une heure après le début du spectacle de l’internationale Natacha Atlas, le slameur montréalais Mohammed entrainera le public dans l’univers des mots.

«Comme Camus je suis étranger, comme Guèvremont je suis survenant», lancera-t-il peut-être encore comme l’an dernier, alors qu’il faisait sa première scène des Franco, à la tente slam Pepsi, sans l’Ombre d’un doute

Il laissera ensuite la place à Grand Corps Malade, prince du slam et du spoken world du côté de l’hexagone. À moins que d’autres préfèrent le son de Marseille, façon Akhénaton. Le rappeur français sera dès 21h au Métropolis pour une soirée chaude et bouillante avec Faf Larage, rappeur français d’origine malgache et réunionaise et Anodajay.

Le lendemain, place à Radio-Radio, le groupe from Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Liban célèbrera les 20 ans de CISM 89,3 FM, en se trémoussant probablement dans le «Jacuzzi» du Métropolis.

Ceux qui n’auront plus de forces devront en trouver pour sauter encore sur les planches du Métropolis. Stromae, l’artiste belge d’origine rwandaise y sera, le samedi 18 juin à 21h et à coup sûr, il proposera alors de danser avec son tube le plus connu, «Alors on danse».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.