FrancoFolies : Un duo Akhenaton, Faf Larage

Les piliers du rap marseillais étaient à l’honneur jeudi dernier au Métropolis. Dans le cadre des FrancoFolies de Montréal 2011, Akhenaton et Faf Larage ont présenté, devant une foule en liesse, leur nouvel album, We Luv New York.
Le rappeur Anodajay est venu d’Abitibi pour chauffer la salle. Le précurseur québécois y est parvenu en la rendant complice de ses refrains, grâce en particulier à la consonance du sept, son chiffre fétiche. Steve Jolin, de son vrai nom, a rappelé notamment être né un 7/7/77.
L’ambiance est montée d’un cran à l’arrivée d’Akhenaton, chanteur emblématique du groupe IAM, et de Faf Larage, acclamé notamment pour son générique de la série populaire Prison Break.

Paradoxalement, le son était tellement puissant que les voix semblaient presque inaudibles. Pour mieux distinguer les paroles, il a donc fallu renoncer au confort du balcon pour rejoindre le parterre.

Dans la vingtaine pour la plupart, certains admirateurs ont braqué leurs cellulaires pour capturer l’évènement, alors que d’autres ont chanté en chœur avec des gestuelles en guise d’approbation.

Au-delà de la rythmique, la force des rappeurs résidait dans le dosage et la pertinence des propos. Ils ont manifesté leur admiration pour le hip-hop de New York, déploré la complexité du système français et rendu hommage à Michael Jackson.

Akhenaton, marié à une Marocaine, a profité pour dédier une chanson à la famille : « Ceux qui ont la chance d’avoir leurs deux parents, chaque seconde est précieuse », a-t-il souligné.

Le concert durera 3 heures. Malgache d’origine, Faf Larage a interpellé les spectateurs : « nous, c’est deux micros et deux platines, puis that’s it ». Un appel qui a permis d’électriser les quelques 2000 personnes présentes tout au long du spectacle, au moment de la spectaculaire ovation finale.

Le duo sera de retour à Montréal le 1er octobre prochain. Leur album « We Luv New York », auto-produit, est disponible en téléchargement légal sur le site officiel.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.