Nuits d’Afrique : l’Afrique bantoue à l’honneur

Peu avant la clôture de la 25e édition du Festival international Nuits d’Afrique, Manu Atna Njock et ses invités ont proposé aux festivaliers un concentré des tubes qui ont bercé une partie de l’Afrique centrale, de Zangalewa à Manu Dibango, en passant par Mario ou Nkotti François. Retour en images sur cette soirée.

Manu Etna Njock et son Nkuu

Dans la foulée de la sortie de son dernier album I bolo, Manu Atna Njock, dit Zekuhl, a invité plusieurs de ses amis pour ensemble se souvenir du bon vieux temps, avec ou sans nostalgie. La mission était sans équivoque, faire revivre la gloire d’autrefois de cette région qui déjà été source d’inspiration du monde.

Avec quelques chansons de son répertoire personnel («Seksa» et «Yokel» ), le maître de cérémonie, accompagné comme toujours de son instrument fétiche, Nkuu, a mis la table pour un peu plus d’une heure de voyage.

Ensuite, tour à tour, les musiciens se sont baladé entre Bikutsi, Mangambeu, Assiko, Makossa et même Soukous et bien plus, et ce, grâce à plusieurs artistes de la scène locale ou internationale. Citons Laeticia Zonzambe, El Zagor, Guy Langue, David Mobio, Doudou Noumabeu, les jumeaux de Masao, le batteur Bertil Schulrabe, le saxophoniste Eric Hove ou encore Léo N’seke.

Grâce à eux, les festivaliers ont été ramenés dans le passé avec les chansons « Soul Makossa » de Manu Dibango, parrain de cette 25e édition des Nuits d’Afrique, Zangalewa et leur Zamina mina repris en waka waka l’an dernier, « Françoise » de Nkotti Francois mais aussi des chansons centrafricaines.

Doris Zena, Pacha Langi et Manu Atna Njock

En guise de conclusion, et avant l’arrivée des Soukous Stars, réconcilié l’instant d’un festival, un vibrant hommage a été rendu à Franco Luambo Makiadi avec la pièce « Mario ».

Il aurait sans doute fallu près de deux heures à Manu Etna Njock et ses invités pour faire un tour complet de la région, n’empêche, ils ont réussi avec brio avec la délicate mission qui leur avait été confiée par l’organisation de cette édition anniversaire.

no images were found

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.