Le FMA sort des sentiers battus

Pour la 12e édition du Festival du monde arabe (FMA), l’organisation a décidé d’offrir pour une première fois au public un volet plein air, Orientalys, qui se tiendra les 12, 13 et 14 août 2011 au théâtre de Verdure du Parc Lafontaine à Montréal.

Grâce à la participation de Radio-Canada, les passionnés de la culture arabe auront l’opportunité d’apprécier plusieurs artistes locaux, porte-étendard d’une créativité qui existe depuis aussi longtemps que l’alphabet.

«Radio-Canada est fière de collaborer à la présentation d’Orientalys afin de poursuivre son engagement à faire de la diversité et de l’inclusion des valeurs qui permettent au diffuseur public de demeurer un service qui nous ressemble et nous rassemble», a indiqué dans un communiqué Nicole Goyer, chef de la diversité à l’antenne de la société d’État.

« «le Festival du Monde Arabe sort de ses murs cette année pour le bonheur du grand public qui pourra assister à une programmation riche, intense et variée, le tout en plein air et dans un cadre enchanteur», a de son côté expliqué Smina Balla, de la Direction des commandites événementielles à Loto Québec.

Dès vendredi, la scène du Théatre de Verdure résonnera au son du trio Sokoun, récipiendaire du  prix du groupe de l’année-musique du monde aux Prix de musique folk canadienne en 2010 ave  leur album Zanneh. Ce sera l’occasion d’assister à la rencontre de trois instrumentalistes Mohamed Masmoudi (oud), Zied Ben Amor (violon/voix) et Joseph Khoury (percussion).

Après « l’audacieuse création », Percussions universelles, de Patrick Graham, qui revisite les deux traditions moyen-orientale et québécoise, Hassan El-Hadi et ses amis monteront sur scène, comme ce fut le cas aux FrancoFolies de Montréal, il y a quelques semaines.

Le lendemain, le 13 août, Karim Saada conclura une autre soirée de rencontres interculturelles avec ses amis et musiciens, Mohamed Raki, Anit Ghosh, Grégoire Carrier-Bonneau, Othmane Zellat, Mustapha Zellat, et ce, en proposant les titres de son album Aich-elyoum.

Pour sa conclusion, Orientalys réunira dans un premier temps Sidi Anwar Berrada du Maroc et le chœur de l’Ordre Naqshbandi, l’Ensemble Burdah, groupe soufi montréalais. Ensuite, le marocain Ma’alem Fathallah, va rencontrer Mehdi Nabti et ses musiciens jazz dans une réinterprétation de Gnawa El Jazz.

« Le FMA promet des moments d’intense exaltation, portés par la magie et la force de la rencontre de deux grandes traditions d’improvisation musicale», a-t-on indiqué dans un communiqué de presse.

Enfin, Sabah Lachgar, artiste montréalaise d’origine marocaine, va marier danse, chants arabes et flamenco des plus festifs, pour le plus grand bonheur de la foule d’admirateurs et de curieux.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE