Contes sans frontières au 11e Festival interculturel du conte du Québec

Pour imager par des mots la 11e édition du Festival interculturel du conte du Québec, une centaine d’artistes raconteront leurs histoires lors de soirées thématiques. Du 21 au 31 octobre 2011, ces conteurs prendront place sur plus de 75 scènes et lieux différents, à Montréal et villes alentour.

Pour lancer le coup d’envoi à cette fête de la parole, La Grande  Nuit du conte se tiendra le vendredi 21 octobre au Gesù. Au programme une douzaine de conteurs se réuniront pour exposer leurs récits, histoires et anecdotes.

Parmi eux, les artistes africains Fahem Abes (Algérie), Bertrand N’Zoutani (Congo) et Kientega Pingdéwindé Gérard, KPG (Burkina Faso) seront de la partie. Tout comme les montréalais Hamidou Savadogo (23 et 29 octobre) et Gisele Biyogo (25 et 30 octobre) qui participera également au marathon CONTES EN MUSIQUE D’AFRIQUE.

Gisèle Biyogo, lors des soirées contons l’Afrique, au Petit Medley. Son, image et réalisation : Arthur Lacomme

À la place de Boucar Diouf qui officiait en 2009, Nabila Ben Youssef, la porte parole de cette édition, tournera la première page d’histoire de la soirée. Elle ouvrira le bal de cette Grande Nuit du conte sur les routes de sa terre natale, entre traditions séculaires de l’art de conter et ses origines tunisiennes.

Le calendrier des activités du Festival, qui s’adresse à un large public, est bien rempli. Les conteurs sauront faire revivre l’Espace La Fontaine (l’ancien chalet du parcLa Fontaine), un cadre favorable pour la magie des mots qui pourra facilement s’opérer sur le public. Trois évènements dédiés au continent africain et le pays d’Haïti se dérouleront au Tribu Terre Bistro, lieu socialement engagé.

Chaque année, le Festival organise ses soirées selon des thèmes. Pour cette 11èeme édition, les Contes coquins, Les plus belles histoires d’amour en conte et musique et la série Contes croisés sont les sujets qui  rythmeront les récits des conteurs.

Une programmation riche et variée qui permettra aux auditeurs de découvrir leurs textes venus d’ici et d’ailleurs. Transcendant les frontières, avec leur abondance de paroles, de pensées et de cultures, les conteurs entraîneront le public dans différents mondes en partant du Québec, allant vers le Venezuela àla Tunisie, en passant par l’Algérie, le Burkina Faso, le Gabon, le Congo, de la France à la Pologne, en traversantla Belgique et la Suisse.

Les derniers jeux de mots se joueront le dimanche 30 octobre 2011. Pour la conclusion de ce Festival interculturel, un Marathon du conte aura lieu à la Maisonde la culture Frontenac. De midi à 22 heures, une quarantaine de conteurs déballeront leurs histoires sur scène.

Pour consulter la programmation complète du Festival, le site www.festival-conte.qc.ca est disponible.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.