Une année remplie pour le Couscous comedy show

Le Couscous comedy Show d’UncleFofi ne cesse de faire sa place dans le paysage culturel de la métropole québécoise. Après sa naissance aux Bobards, son apprentissage au Grillon Bar et son envol au Café Campus, la troupe de joyeux lurons s’épanouit depuis l’automne 2011 dans le Cabaret du Mile-End. Touki Montréal y était le 4 décembre dernier. Compte rendu et retour en images.

Toujours à la manette, l’inclassable animateur Fares Mekidech alias UncleFofi amuse la foule avec costumes, mimiques et autres blagues que seulement certains, marocains, comprendront. N’empêche, le public rit avec eux.

Pratico-pratique, chaque billet donne droit à plus de deux heures de spectacles et bien sûr à l’inestimable couscous. Juste pour le prix que vous aurez payé à la porte ou même en prévente. Il faut être à l’heure par contre, sinon le couscous devient végétarien : des légumes, mais pas de viandes.

Ce soir-là, le groupe Berbanya avait ouvert (puis clôturé) le bal. En dégustant le couscous façon Alger, les curieux et admirateurs pouvaient apprécier les sonorités revendicatrices du groupe de sept musiciens qui chante depuis 2003 en Kabyle.

Emmnuel Bilodeau, le politicien

Côté Humour, l’assistance a acclamé François Bellefeuille avec son humour corrosif sur la patate, seul légume neutre de la planète. L’acteur et comédien Emmanuel Bilodeau, invité-surprise, a également surpris avec son discours politique sans accommodements raisonnables. Loin de là.

Dans un genre un peu similaire, Nicolas Tremblay Côté n’a pas été en reste. Quant à Michel Kunta et Dominique Bottex, ils auront laissé les signes de beaucoup de talent, à canaliser toutefois.

Le musicien Karim Medfai, Miss Coolies, une icône du Village et Denis Harting, « le chanteur aveugle le plus connu du Québec »  complétaient la liste des invités de la soirée.

Avant de clore cette année splendide au cours de laquelle le Couscous comedy show a eu un échos retentissant dans les médias grâce notamment à la popularité du Café Campus et à une première semaine complète au Festival Juste pour rire,  UncleFofi et ses nombreux  aides de camp, organise le 29 décembre le dernier, la fête entre 2 fêtes.

« Le parfait rendez-vous entre les 2 fêtes de fin d’année pour rameuter sa famille venue de loin, ses amis d’ici et de la bas, et venir tous ensemble manger un bon Couscous cuisiné par l’animateur et le créateur du Show lui-même », indique-t-on.

no images were found

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.