Top 10 des CD de l’année 2011

À quelques jours de la fin de l’année, Touki Montréal a dressé la liste des albums CD qui ont marqué l’année 2011. Certains collaborateurs ont également dressé leur Top 3.

1- Beautiful Imperfection, Asa, (Naïve)

Beautiful Imperfection est un amalgame de genre musical teinté par une voix chaude, puissante et reconnaissable parmi la floraison d’artistes folk qui fait l’actualité musicale. (Mathilde Mercier)

2- Live Paris, Ben l’Oncle Soul, (Universal)

En anglais, comme en français, l’émotion à travers sa voix se ressent sans distinction. La touche Motown est tatouée sur toutes ses œuvres, sans pour autant perdre de leur authenticité. (Sacha Dwama)

3- Native Sun, Blitz the Ambassador, (Embassy MVMT)

Le ghanéen Blitz the Ambassadeur fait partie de cette nouvelle génération de musiciens africains en train de faire leur place dans l’industrie. La première pièce « Trance » de l’album Native Sun témoigne de ce renouveau dans le ton, mais qui puise dans toute l’énergie de l’Afrobeat. (Stéphane Waffo)

4- Mali Denhou, Boubacar Traoré, (Lusafrica)

Ce recueil de ballades coule paisiblement comme le fleuve Sénégal, cours d’eau qui traverse Kayes sa ville d’origine (…) Mali Denhou respire une discrète mélancolie, mais jamais totalement désespérée. Quelques tirades enthousiastes viennent briser une langueur manifeste. (Vincent Resseguier)

Donsky, DJ Sam et Ousco du groupe SMOD

5- SMOD, SMOD, (Because)

Les paroles des 13 chansons de l’album SMOD sont plus engagées et politiques, notamment dans Les Dirigeants Africains et J’ai Pas Peur du Micro, en duo avec la très militante rappeuse française Keny Arkana. (Gabrielle Brassard)

6- Africa for Africa, Femi Kuti (Wrasse Records)

Les premières notes (Dem Bobo) du plus récent opus de Femi Kuti, Africa for Africa, plonge les avertis et curieux dans l’univers cuivré et révolutionnaire du clan Kuti, les rois de l’Afro-beat. (Jean-Baptiste Hervé)

Sila

7- Ishumar 2, Ishumar, (Reaktion)

Le label Reaktion nous a habitué ces dernières années à de surprenantes découvertes en provenance du Sahara. Ishumar 2 demeure sans nul doute dans la lignée de ce travail. Ces nouvelles guitares touarègues démontrent tout leur potentiel. (Nicolas Roux)

8-  Black President, Sila and The Afrofunk Experience (Visila Records)

Black President se distingue comme une oeuvre collective empreinte d’un groove  extensible qui s’adapte aussi bien aux échappées vocales de Sila qu’aux riffs et solos de The Afrofunk Experience. (Clémentine Roussel)

9- Billie-Eve, Ayo électrique (Polydor)

Sur It hurts, Ayo est accompagnée par la guitare de l’auteur-compositeur-interprète français M. How many people va crescendo dans la puissance pendant 7,24 minutes. Passant des accords de piano au style reggae, la mélodie est transcendée par les talents de Craig Ross guitariste de Lenny Kravitz. (Mathilde Mercier)

10- Worth It (EP), Sarah MK

Mention spécial : Fatou, Fatoumata Diawara, (Word circuit)

 

Le top 3 des Collaborateurs :

Mathilde Mercier

  1. Beautiful Imperfection, Asa
  2. African Revolution, Tiken Jah Fakoly
  3. Mali Denhou, Boubacar Traoré

Yves Rodrique Parfait

  1. Intuition, Rahil Kayden, Bushell Buon
  2. Therapy vol.1, Bana C4, Strong records
  3. Tinkhiny, Les Espoirs de Coronthie, WoUNtaNaRA

Sacha Dwama

  1. Worth It (EP), Sarah MK,
  2. Beautiful Imperfection, Asa
  3. Soul Man, Ben l’Oncle Soul

Stéphane Waffo

  1. Trapdoor In A Wall, Madjo, Universal
  2. The Shape of a Broken Heart, Imany, Thinkzik
  3. Plume, Karim Ouellet, Dep/Universal

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE