Un salon pour les métiers d’art

Jusqu’au 23 décembre, la Place Bonaventure accueille tous les artisans du Québec au Salon des métiers d’arts de la Belle Province. Une occasion de constater le dynamisme des créateurs d’ici.

Au stand numéro 649, les Tam-tam/Djembé/Percussion de la compagnie Bourema Percussions proposent une incursion dans le monde des instruments de musique. Luc Ducharme, le fondateur a voyagé dans plusieurs pays d’Afrique.

Le cuir aussi est à l’honneur, cette année, comme souvent d’ailleurs. Porte monnaie, sac d’ordinateurs, de tablettes tactiles ou de téléphones intelligents, sacs à mains, selon ce que cherche le client, il est possible de se satisfaire soi-même, à défaut de satisfaire ses proches.

Chaque année, près de 200000 visiteurs franchissent les portes de la Place Bonaventure, au centre-ville, pour des dépenses estimées à plus de 10 millions $.

Depuis une dizaine d’années, l’actrice et comédienne Marina Orsini est la porte-parole de cet évènement, considéré comme la plus importante exposition-vente en métiers d’art professionnels au Canada. « Les découvrir, c´est les adopter », souligne la porte-parole dans un communiqué de presse.

« En plus des 400 artisans (dont 62 nouveaux) qui occuperont le hall d’exposition de la Place Bonaventure pour présenter une variété impressionnante d’oeuvres aussi décoratives que pratiques, plusieurs activités sont prévues : expositions, remises de prix, animation, défilés de mode et d’objets, démonstrations par les artisans et spectacles », ajoute-t-on.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.