Mois de l’Histoire des Noirs : Benz Antoine et Dorothy Rhau

Benz Antoine et Dorothy Rhau seront les deux porte-parole de la 21e édition du Mois de l’Histoire des Noirs, qui aura lieu comme chaque année pendant le mois de févier.

Lancé officiellement à l’Hôtel de Ville de Montréal, le 30 janvier, par sa Table ronde, le Mois de l’histoire des Noirs édition 2012 a fait peau neuve et comme la précédente, misera encore sur la jeunesse.  Cette année, l’humoriste Doothy Rhau, qui a notamment fait la première de Boucar Diouf, et qui a camp Mèmère au Zoofest dan son spectacle En compagnie créole.

L’autre porte-parole, Benz Antoine, est connue du petit écran québécois, grâce à des séries comme 19-2 et Toute la vérité. «  En 2011, il a été finaliste aux Prix Gémeaux dans la catégorie du meilleur second rôle masculin pour son personnage de Tyler dans la série policière 19-2 », indique-t-on dans un communiqué de presse.

Le lancement « festif » du Mois de l’historie des Noirs aura lieu le 30 janvier, à 17 h à l’Hôtel de Ville de Montréal, en compagnie des représentants de la politique municipale.   Frantz Benjamin, conseiller associé aux communautés d’origines diverses au comité exécutif de la Ville de Montréal et M. Michaël Farkas, président de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs,lanceront la 21e édition du Mois de l’histoire des Noirs, sous le thème « Imaginer un nouveau monde ».

M. Benjamin et M. Farkas dévoileront également la programmation des activités du Mois de l’histoire des Noirs et présenteront les lauréats de l’édition 2012, des personnalités et des organismes des communautés noires qui se sont illustrés dans différentes sphères d’activités.

Au cours du mois de février, plusieurs activités dans plusieurs disciplines seront organisées. En collaboration avec Hema Québec, une collecte de sang sera notamment organisée le 18 février 2012, de 10 h 30 à 16 h, au Centre d’éducation des adultes (CEDA).L’anémie falciforme, une affection du sang héréditaire, cause une anémie chronique et des crises périodiques de douleur et d’autres complications.

« Les besoins sanguins des malades sont quotidiens surtout dans la communauté noire… à cause de l’anémie falciforme », explique-t-on dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.