CAN 2012 : le Sénégal par la porte de derrière

Mamadou Niang et ses collègues des Lions de la Teranga sont les premiers à sortir de la compétition après deux matchs sans victoire. Pire encore, battue par une équipe de Zambie toujours aussi rapide, l’équipe nationale du Sénégal n’a pas su concrétiser les nombreuses actions qu’elle s’est créée contre la Guinée Équatoriale, et s’est inclinée mercredi à Bata (2-1).

La ville de Dakar s’est sans aucun doute réveillée avec la gueule de bois au lendemain de cette deuxième défaite consécutive. Des buts, voilà ce dont avaient besoin les coéquipiers du capitaine Niang, relégué d’ailleurs au banc de touche lors du deuxième match.

Et pourtant, Amara Traoré avait ramené huit attaquants : Mamadou Niang (Al Saad/QAT), Issiar Dia (Fenerbahçe/TUR), Moussa Sow (Losc Lille/FRA), Papiss Demba Cissé (SC Fribourg/ALL), Souleymane Camara (Montpellier HSC/FRA), Demba Ba (Newcastle/ANG), Dame Ndoye (FC Copenhague/DAN), Dème Ndiaye (Arles-Avignon/FRA).

« Ils ont fait n’importe quoi. Je suis dégoûté pour les joueurs parce qu’ils ont le potentiel, même s’il faut reconnaître qu’il n’y avait pas d’âme dans cette équipe, encore moins de leader », a d’ailleurs expliqué l’ancien international El Hadji Diouf au quotidien « L’observateur ».

Pour le baroud d’honneur dimanche, le Sénégal devra mieux jouer contre les Chevaliers de la Méditerranée (Libye). Dans le même groupe (A), les Chipolopolos de la Zambie et la Libye, version 2.0, ont fait match nul 2-2. La Guinée Équatoriale s’est ainsi hissée au premier rang de ce groupe.

Dans le groupe B, Didier Droga, la capitaine des Éléphants a montré le chemin en marquant le seul but du match Côte d’Ivoire vs Soudan. Charles Kaboré et ses coéquipiers du Burkina Faso n’ont pas ramené de points après leur premier match et se sont inclinés contre les Palancas Negras de l’Angola (2-1). De plus la confrontation entre les deux voisins d’Afrique de l’Ouest a permis aux Éléphants de se qualifier pour le tour suivant (2-0).

L’autre pays organisateur a battu le Niger (2-0) tout comme la Tunisie, plus réaliste, contre le Maroc (2-1), dans le groupe C. Les deux favoris du groupe D, Ghana et Mali, ont su tenir leur rang respectivement par le Botswana (1-0) et la Guinée (1-0).

Des fans montréalais pendant Tunisie-Maroc, Photo : MLJ

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE