Le retour de Sniper dans les bacs

L’album À toute épreuve, quatrième opus du groupe de rap français Sniper est enfin disponible dans les bacs au Québec depuis le 7 février.

Après cinq ans, Tunisiano et Aketo, les deux comparses de Sniper reviennent cette fois avec 15 titres dans l’édition spéciale Québec (voir dédicace à la fin du texte) de leur dernier opus.

Carlos (label Silence d’Or), Sniper, El Cotola, Obia Le Chef, Crédit : Jesse Maxwell

« Cinq ans de maturation de travail acharné ont amené Tunisiano et Aketo à livrer ce quatrième disque, une collection de hits imparables et de morceaux polémiques », indique-t-on dans la présentation.

Première remarque de cet opus, le nombre de collaborations, sept au total, avec des noms impressionnants. Citons notamment L.E.C.K., Reda Taliani, J-MI Sissoko, Anahy aux côtés des deux MCs.

Soprano qui était en tournée solo dans la Belle province il y a un an avec le titre Je te parle, Sexion d’assaut dans Blood Diamondz ou encore le remix de la chanson Chienne de vie, façon Québec, avec Karma Atchykah, Obia Le Chef et également Souldia sont les collaborations. À noter que ce dernier titre a été enregistré à Montréal en octobre dernier.

Aketo (Ryad Selmi) et Tunisiano (Bachir Baccour)

« On a continué à faire ce qu’on aime. Avec des concessions en moins, C’est plus rap, çà correspond plus à nos goûts », répond Aketo lorsqu’interrogé sur le départ de Karl Appela alias Blacko,l’autre Sniper, parti en 2007 faire une carrière solo plus reggae.

Le nouvel opus est définitivement rap. Ni plus, ni moins. « On fait du rap humain », ajoute d’ailleurs Aketo, de son vrai nom Ryad Selmi, d’origine algérienne.

Dans cet album, les chanteurs parlent des choses qui leurs « tiennent à cœur », de leur France, de l’emploi, des Arabes et du printemps arabe ou tape fort s’il le faut. « On ne cherche pas la polémique, mais on aime bien les morceaux qui piquent un peu, donc forcement », comme sur le titre Fadela.

« Fais pas ta Fadela, fais pas ta Rachida », slogan d’un titre au nom évocateur. Fadela Amera ancienne secrétaire d’État  chargée de la politique de la Ville et Rachida Dati, ancienne ministre de la Justice ont été avec Rama Yade, les représentants d’une France de diversité dans le gouvernement de Nicolas Sarkozy.

« C’est par rapport aux origines sociales, pour dire qu’il ne faut pas snober les gens qui te ressemblent quand tu es arrivé. Ça n’a rien à voir avec l’origine ethnique », précise toutefois Bachir Baccour dit Tunisiano.

SNIPER en chiffres :

_ 2001 « du rire au larme » : 280 000 exemplaires

_ 2003 « gravé dans la roche » : 600 000 exemplaires

_ 2006 « trait pour trait » : 400 000 exemplaires

_ 2002 + 2008 : stade de France

_ 2004 : Zénith de Paris

_ 2007 : Olympia de Paris

… octobre 2011 : 3 rières + Québec + Montréal



AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.