Mois de l’Histoire des Noirs 2012 : « Imaginer un nouveau monde »

Jusqu’à la fin du mois de février, le Québec et surtout Montréal vibre au mois de l’histoire des Noirs, la 21e édition, sous le signe d’un renouveau : « Imaginer un nouveau monde ».

« L’imaginaire, le rêve sont souvent la bougie d’allumage d’un changement constructif. Alors, ensemble, imaginons un monde sans barrière, sans injustice, sans hypocrisie, sans indifférence envers l’humanité. Imaginons un monde où les Hommes auront compris les erreurs historiques et sociales du passé », explique Michael P. Farkas, président de la Table Ronde du Mois de l’histoire des Noirs.

Les deux porte-parole de l’édition 2012 témoignent de ce renouveau : le comédien Benz Antoine, devenu une personnalité connue du petit écran et du cinéma québécois ainsi que l’humoriste Dorothy Rhau.

« Le Mois de l’histoire des Noirs est l’occasion de parfaire ce qui a été mis en place au cours des dernières années. En fait, il s’agit d’accélérer la construction d’un Montréal où les iniquités et les injustices n’ont plus leur place, où les Montréalais de toutes origines vivent en harmonie », a souligné Mary Deros, responsable des communautés d’origines diverses au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Cette année, la Ville va rendre hommage à Marie-Josèphe Angélique, une des premières esclaves noires montréalaises. Ainsi, le conseil municipal sera appelé à adopter, le 20 février prochain, une résolution visant à nommer un espace public dans l’arrondissement de Ville-Marie, adjacent à la station de métro Champs-de-Mars.

Le film« Les Mains Noires – Procès de l’Esclave Incendiaire »  de  Tetchena Bellange, qui enquête sur l’esclavage en Nouvelle-France au 18e siècle à travers le personnage véridique de Marie-Josèphe Angélique, accusée d’avoir incendié Montréal en 1734, est d’ailleurs disponible en DVD dans les bacs, depuis le 7 février dernier, au Québec.

Pour cette année 2012, beaucoup d’activités sont organisées. Citons la collecte de sang Hema Québec, organisée le 18 février 2012, de 10 h 30 à 16 h, au Centre d’éducation des adultes (CEDA) et qui permettra, entre autres, de lutter contre l’anémie falciforme, une affection du sang héréditaire, cause une anémie chronique et des crises périodiques de douleur et d’autres complications.

Sous la direction artistique de Guy Mushagalusa Chigoho, une exposition photographique sera également présentée à l’Hôtel de Ville de Montréal, Les porteurs de masques, entre le 7 et le 22 février, pour souligner l’histoire commune des Noirs. Le vernissage aura lieu le 15 février.

Des hommages sont également décernés à quelques disparus : le journaliste d’origine sénégalaise Ousseynou Diop, le musicien montréalais Paul Frappier alias Bad News Brown, ainsi que de Joseph Augustin ou encore Frantz Fanon, mort il y a une cinquantaine d’années après une vie dédiée à la lutte contre les discriminations et les injustices.

Douze lauréats sont également honorés, comme chaque année. Citons l’animateur Henry Ngaka, l’Haïtienne Marjorie Théodore qui a grandi au Bénin, au Congo et au Gabon avant de finalement aboutir au Québec, ou encore l’écrivain d’origine togolaise, Edem Awumey.

Activités : les suggestions de Touki Montréal

–       Exposition photographique, Les porteurs de masques, à l’Hôtel de Ville de Montréal, du 7 au 22 février

–       Exposition Légendes du football africain, du 27 janvier au 13 février 2012, à la Maison de l’Afrique

–       Collecte de sang Hema Québec, organisée le 18 février 2012, de 10 h 30 à 16 h, au Centre d’éducation des adultes (CEDA)

–       Festival Massimadi, du 6 au 12 février

–       Journée de Réflexion sur l’Afrique et les Caraïbes, le 11 Février 2012 à partir de 13h, au Centre St-Pierre, 1212 Rue Panet. Face à radio Canada (Métro Beaudry)

–       Senaya, le 23 février au Cabaret du Lions d’Or

–       Gala Umfazi, Miss Afrique Montréal, le 11 février

–       Nuits d’Afrique Sound System, le 10 février à la Société des arts technologiques de Montréal

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE