Montréal en lumière : Jali impressionne

Après un passage à Québec pour la Saint-Valentin, le jeune chanteur belge Jali a fait une escale à Montréal. Au lendemain du cocktail d’ouverture, sur la Place des Spectacles dans le cadre de Montréal en Lumière, l’interprète d’origine rwandaise a régalé le public montréalais durant un concert gratuit d’une heure sur la scène RBC.

Vendredi 17 février, quelques minutes avant 20 h, un public se forme peu à peu devant la scène RBC dressée en plein air face du Musée d’Art Contemporain (MAC), délaissant les luges et autres attractions lumineuses organisées par l’évènement Montréal en Lumière.

Ponctuel, le chanteur belge accompagné de deux de ses musiciens (à la batterie et à la contrebasse) fait son entrée sur scène. Tout sourire et drapé dans une épaisse écharpe en laine, il entame à la guitare sèche les premières notes de 21 grammes, tiré de son premier album Des jours et des lunes.

« Je me suis lancée dans la musique et la composition pour pouvoir raconter des histoires. Je pense que les chanteurs ont une responsabilité et que les chansons peuvent aider, en transportant des messages » confie le chanteur.

Charismatique et chaleureux, Capitaine Jali prend le temps de parler avec l’assistance emmitouflée dans d’épais manteaux, créant petit à petit une belle complicité.

Entre anecdotes et déclarations d’amour pudiques au Québec, Jali séduit par son authenticité et sa spontanéité, répondant positivement aux diverses sollicitations ainsi qu’aux « Je t’aime » lancés à la volée.

Deux drapeaux belges se distinguent dans la foule de spectateurs. « La Belgique! Je vous vois! Je me devais de parler de la Belgique, sinon je n’aurai pas pu remettre dignement les pieds dans mon pays », lance l’invité du jour.

Après avoir fait plusieurs premières parties en Europe, dont celle de Bernard Lavilliers, Jali fait montre d’un grand professionnalisme sur scène, enchaînant Des ailes, Et si, Sel et citron, Des petits hommes verts, Un jour ou l’autre.

Une reprise de Renaud, Manu, très appréciée par le public se trémoussant au rythme des accords pour se réchauffer, trouve même sa place dans la bien trop courte liste des chansons orchestrées pour le concert.

C’est sur les paroles d’Espanola, dont le refrain est entonné en coeur par une foule dynamique, que Jali achève son concert et donne très rapidement rendez-vous à la métropole québécoise.

Après son passage sur l’émission Belle et Bum le samedi 18 février, Jali devait Montréal pour retrouver le Vieux-Continent. Prochainement, il jouera à Londres et à Dubaï avant de se poser à Bruxelles pour un concert le 14 avril prochain au Cirque Royal.

Quelques photos de la soirée :

no images were found

Crédit photo : Irène Raparison

Pour aller plus loin

lire la critique de l’album Des jours et des lunes

Son site internet

Sa page Facebook officielle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.