Impact de Montréal : Nyassi, la découverte

L’impact de Montréal, nouvelle équipe de la Major leage Soccer (MSL) a entamé sa première saison en s’inclinant 2-0 devant les  Whitecaps de Vancouver , dans leur stade de BC Place, où près de 21 000 spectateurs s’étaient donné rendez-vous. Un homme a retenu l’attention, l’attaquant gambien Sanna Nyassi.

Intégré à l’effectif de l’Impact lors du Repêchage d’expansion de la MLS 2011, en novembre dernier, Sanna Nyassi, 22 ans, originaire de la Gambie, un petit pays qui se trouve dans le Sénégal, a su rapidement laisser son empreinte dans l’esprit de bons nombre de supporteurs.

Nyassi en action à Vancouver, Courtoisie : Impact de Montréal

Il marque quelques buts pendant les matchs de préparation, notamment contre le Galaxy de Los Angeles, champion 2011 de la MLS, ou lors du dernier match préparatoire au Mexique contre le club mexicain de première division Atlas.

Samedi dernier, à Vancouver, malgré plusieurs actions et des signes de caractère de gagnant, l’ancien des Colorado Rapids n’a pas su empêcher la défaire de son équipe.

Il s’est démené sur le front de l’attaque, comme ses coéquipiers, mais un certain angélisme du milieu de terrain et quelques fébrilités défensives ont permis à l’équipe hôte de prendre l’avantage dès la 4e minute par le nouveau venu, le Français Sébastien Le Toux.

A-Camilo a doublé la mise à la 54e minute et malgré quelques percées dans le camp adverse, les visiteurs n’ont pas su renverser la vapeur.

« Dans l’ensemble, je crois que nous avons bien répondu durant le reste de la première demie, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact Jesse Marsch. C’est une bonne leçon pour les joueurs. Quand tu commets des erreurs, tu risques d’en payer le prix dans cette ligue. »

Dès le 17 mars, lors du premier match de l’équipe à domicile, les poulains de Jesse Marsch auront certainement envie d’être  plus réaliste, de ne pas laisser trop d’espace au milieu de terrain, d’assurer défensivement, et qui sait, peut-être de créer la surprise contre le Chicago Fire des Ghanéens Patrick Nyarko et Dominic Oduro.

« C’est un processus de développement et nous apprendrons de nos erreurs pour devenir meilleurs »,  a souligné l’entraineur de l’Impact après la première rencontre de son équipe en MLS.

Il pourra compter sur son attaquant Sanna Nyassi, volontaire dans l’attaque, auteur de sept buts et huit mentions d’aide en 64 matchs en carrière en trois saisons dans la MLS avec les clubs du Colorado et Seattle.

Son expérience en équipe nationale, deux matchs avec l’équipe senior, sera peut-être aussi un atout, devant la foule du stade olympique de Montréal.

En effet, plus de 46  500 billets ont déjà été vendus pour ce match historique. D’autres billets ont également été mis en vente (2000 billets) dans des gradins temporaires situés directement sur le terrain, au coût de 20$.

Au Québec, le match sera diffusé sur les ondes de RDS. Michel Y. Lacroix, Patrick Leduc, Claudine Douville et Jean Gounelle décriront et analyseront ce match de la MLS opposant l’Impact de Montréal et le Fire de Chicago.

Quelques buts de Nyassi dans sa carrière

Get Microsoft Silverlight

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE