Just Wôan : voyage au coeur du Cameroun

Programmé deux fois à la 24e édition des FrancoFolies de Montréal, l’auteur-compositeur-interprète camerounais, Justin Itoko, alias « Just Wôan » a répondu à quelques questions de Touki Montréal.

Au public montréalais, le chanteur a promis un voyage de découverte de son pays : « [L’album Des Reines] est un tour du Cameroun dans un disque ».

Dans cet opus, il rend hommage aux femmes, ces reines, en chantant notamment en bassa, éwondo, douala, bafia ou en pidgin.

Justin Itoko est le petit-fils du chef d’un groupe de danse traditionnelle Bafia, dans le centre du Cameroun, qui s’inspire « de classiques de la musique subsaharienne et de chant griot autant que de blues, soul ou afro-beat ».

« Ce sera un voyage, avec beaucoup de rythme de couleur et d’émotion. Ce sera un gâchis de ne pas vivre ça. »

Le chanteur s’est également exprimé sur la ville de Montréal et sur l’accueil qui lui a été réservé. « C’est un très beau pays, a-t-il dit. Les gens sont culturellement très ouverts. Les gens sont vraiment ouverts et curieux. Les gens aiment comprendre ce qui les entoure. »

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.