Booba enflamme le Métropolis de Montréal

Le rappeur Élie Yaffa (d’origine sénégalo-marocaine), alias Booba, était de passage au Métropolis, samedi soir, pour un concert unique, dans le cadre des Francofolies de Montréal. Le Boss du rap game français a encore marqué les esprits par son flow et son charisme. Touki Montréal était dans le coin. Retour sur cet évènement en mode 92 Izi.

Courtoisie : FrancoFolies de Montréal

Booba aime Montréal et son public le lui rend bien. La preuve, le concert affichait complet sur les sites de reventes de billets quelques heures avant le début du spectacle.

Les t-shirts, polos et autres casquettes floqués Unkut (la ligne de vêtements streetwear du rappeur) fleurissaient d’ailleurs un peu partout dans la salle.

B2O a déboulé sur scène à 22 h accompagné de DJ Medi Med aux platines et de Mala.

Casquette New-Era FLASH rouge vissé sur la tête, t-shirt Unkut jaune et un verre de Jack Daniel’s à la main, le Duc de Boulogne a ouvert les hostilités avec le morceau A4, intro principale de sa dernière mixtape Autopsie volume 4.

Devant un public surexcité, il a enchaîné directement avec Boulbi, un de ses grands classiques. Autant dire que le fameux « Bordel quand on rentre sur la piste » a dû raisonner sur la rue Sainte-Catherine et aux alentours.

En attendant la prestation de la vedette, les connaisseurs et les novices ont pu apprécier, en première partie, le phrasé et les productions efficaces de Manu Militari.

Ce poids lourd du hip-hop québécois s’est chargé de préchauffer la salle pendant une bonne demi-heure avec quelques-uns de ses titres phares Voix de Fait, L’empreinte et Le Premier. Le boy en a profité pour annoncer la sortie de son nouvel album le 11 septembre prochain.

Pour en savoir plus :

– Le B2O de retour à Montréal en mai 2011

Son site internet

Sa page Facebook

Quelques photos du spectacle aux FrancoFolies

no images were found

Courtoisie : FrancoFolies de Montréal – Photo : Frederique Menard-Aubin

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.