Karim Ouellet s’amuse aux Francofolies 2012

Son nom vous dit sûrement quelque chose…  Karim Ouellet est un artiste qu’on ne présente plus. Il a su se démarquer sur la scène émergente de la variété québécoise et imposer son style de parolier urbain. Il était sur la scène Pub urbain samedi, pour la 24e édition des Francofolies de Montréal.

Une foule attentive a prêté ses oreilles aux paroles du jeune Karim Ouellet sous la tente du Pub urbain présenté par Molson. Les retardataires ont toujours tort et leur punition pour cela ce jour s’était de pas avoir de place assise !

Avec une bonne bière à la main et le soleil au rendez-vous, il ne manquait que de la bonne musique pour donner un caractère exceptionnel à cette belle journée.

Armée de sa guitare jazzy électrique et accompagnée de son percussionniste multitâche (beat-box, djembé, xylophone et autres sonorités), la douce voix de Karim a résonné dans les haut-parleurs et dans les têtes.

Les spectateurs avaient l’air à l’aise et ont applaudi chaleureusement chacun de ses titres, dont Le monstre issu de son premier album Plume.

Avec un style bien à lui et des paroles parfois mélancoliques, Karim Ouellet a bien emprunté la route du succès.

Sa musicalité rappelle celle du Français M (Matthieu Chedid) et ses talents de guitariste lui donnent une autre dimension. Ne pouvant se réduire au seul registre de musique urbaine, Karim Ouellet est naturellement inspiré par divers types musicaux.

Karim Ouellet donnera une prestation ce mardi 12 juin au studio d’Artv, au cœur de la Place des arts de Montréal; à partir de 19 heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.