Ambrose Akinmusire était au Festival de jazz 2012

L’Américano-Nigérian Ambrose Akinmusire a ramené son Quartet le mercredi 4 juillet au Gesu pour une représentation fortement attendue par les connaisseurs du Jazz et du Festival international de Jazz de Montréal (2012) qui le suivent depuis des années. Retour en images sur ce spectacle.

Courtoisie : FIJM 2012

Garni de son album When The Heart Emerges Glistening,  publié en 2011 sous la prestigieuse étiquette Blue Note et co-produit par Jason Moran, Ambrose Akinmusire (AA) a fait montre de son talent avec sa trompette avec laquelle il n’a cessé de glané plusieurs prix et bourses comme celle de la Manhattan School of Music ou du Thelonious Monk International Jazz Competition.

Dans l’ambiance feutrée et satinée de la salle du Gesu, AA était accompagné de ses fidèles compagnons, Justin Brown à la batterie,  Sam Harris (qui a pris la place de Gerald Clayton) au piano, Harish Raghavan à la contrebasse , et Walter Smith II au  saxophone ténor.

Depuis la sortie de son album, AA et son quartet parcourent le monde et les festivals d’été. Après l’escale montréalaise, Ambrose devait se rendre à Copenhage, à Bolzano, en Italie, au Pays Bas, en Turkie, en Belgique, en Espagne, en Norvège, entre autres.

Né le 1er mai 1982 d’un père originaire du Nigéria et d’une mère venant du Mississippi,  Ambrose Akinmusire (qu’on prononce ah-kin-MOO-sir-ee) a grandi à Oakland, en California, et a notament été membre du Berkeley High School Jazz Ensemble.

Avant de se lancer dans le bain tout seul comme un grand, le jeune trentenaire a participé à plusieurs projets. Citons Vijay Iyer,  Stefon Harris, Wayne Shorter, Christian McBride, Aaron Parks, Esperanza Spalding, Jason Moran ou encore Michel Portal.

Dans une entrevue à Libération, en 2010, ce dernier n’avait que de bons mots pour Akinmusire. « Ambrose est malin et drôle, soulignait Michel Portal […] Je voulais un mec qui fonce dans le brouillard et essaye encore d’avancer quand on ne sait plus où on est ».

L’avenir lui a donné raison. Son deuxième album, après Prelude (to Cora) sorti en 2007 chez Fresh Sound New Talent, a été accueilli très bien par la critique.

Quelques Photos de la soirée du Ambrose Akinmusire Quartet au FIJM 2012

no images were found

Crédit photo : Jean-F.Leblanc, copyright, Festival international de Jazz de Montréal

Extrait vidéo du spectacle :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE