Nuits d’Afrique amorce sa programmation extérieure

Avec en point de mire le spectacle très attendu du reggaemen ivoirien Tiken Jah Fakoly, la programmation extérieure du Festival international Nuits d’Afrique s’amorce ce jeudi, et ce, jusqu’au dimanche 22 juillet.

Au programme, beaucoup de musique et de performances d’ici, mais également d’ailleurs. Danse, percussion, initiation et cours diverses et musique seront proposées aux festivaliers.

Comme tous les festivals de ce monde, l’équipe de Nuits d’Afrique a profité des tournées nord-américaines et mondiales de groupes pour faire sa programmation gratuite du Village des Nuits d’Afrique au Parterre du Quartier des spectacles.

Ainsi, Sergent Garcia, Calypso Rose, Nimbaya, mais également les jeunes maliens du groupe SMOD, Hamid Bouchnak, Tiranké Sidimé ou encore les Frères Guissé se produiront sur la grande scène TD du festival. Quand à Tiken Jah Fakoly, également parent de l’édition 2012 de Nuits d’Afrique, il se déplacera spécialement pour son spectacle.

Si ces spectacles d’envergure ont lieu majoritairement en soirée, d’autres activités commenceront aussitôt que le midi.

Manu Atna Njock à Nuits d’Afrique, en 2011

Gumboots, ateliers de Nkuu (avec Manu Atna Njock), de Guembri (avec Fath-Allah Laghrizmi), de percussions ouest-africaines, samba et capoeira brésilienne, contes africains (avec Gisèle Ndong Biyogo ou Bebeto Lonsili), danses et masques africains (avec Oumar N’diaye Martinos), boubous et parures africaines (avec Tapa Diarra) seront entres autres à l’honneur.

Les artistes d’ici auront également l’occasion de se partager la scène et de faire découvrir leur univers. Syncop, Dré D, Mayé, King Shadrock, Heavy Soundz, Manu Atna Njock, DjiDji, Blaise la Bamba, Charly Yapo, Aboulaye Koné et Bolokan seront ainsi de la partie.

Le Village Nuits d’Afrique accueillera donc pendant quatre jours de festivités gratuites 28 concerts et huit ateliers à ciel ouvert, 25 activités à L’Agor’Afrique, des animations déambulatoires, le Village des Enfants, le célèbre Marché Tombouctou et ses 44 artisans.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE