Rencontre musicale avec DJ Mood et Foulane à Présence Autochtone

De nombreux musiciens se succéderont jusqu’au 8 août pour la 22e édition du festival Présence Autochtone sur la scène de la Place des Festivals. C’était le cas de DJ Mood et Foulane, le 3 août, pour voyage musical amazigh-amérindien Électro-choc, organisé avec MEG Montréal Festival. Retour sur cette rencontre des musiques amazighes, amérindiennes et électroniques.

Tous deux originaires du Maroc, DJ Mood et Foulane ont proposé au public présent ce jour-là une sonorité hors du commun. La musique électronique de DJ Mood se mariait naturellement avec les sonorités amazighes si chères au cœur de Foulane.

Ces deux mondes ne se sont pas entrechoqués, loin de là. Comment ne pas y avoir pensé plus tôt? Il suffisait de regarder ce public tout ouïe. Les pas de danse ont fracassé le sol de la Place des Festivals.

Chaque spectateur s’est laissé entraîner par le rythme et a tenté tant bien que mal de chantonner des paroles venues d’ailleurs. Face à l’incrédulité de certains, le duo a expliqué que la musique n’a pas de limite et que tout est une question d’étude, de travail et de patience.

Le parcours de Foulane Bouhssine a beaucoup aidé avec notamment ses connaissances en musicologie. Son passage au sein de l’orchestre du conservatoire puis de l’orchestre régional d’Agadir, au Maroc lui  ont apporté le savoir nécessaire pour effectuer le mélange ces deux styles musicaux.

L’exotisme de la soirée a atteint son paroxysme lorsque Foulane a abandonné son violon pour un instrument des plus inattendus : le ribab, une sorte de guitare accompagnée d’un archer. Autant dire un instrument de musique à mi-chemin entre la guitare et le violon. L’artiste s’est alors lâché et s’est transformé en bête de scène.

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2012/08/Foulane.mp3|titles=Foulane, enseignant du ribab]

Tel un Jimmy Hendrix du Maroc il ne faisait plus qu’un avec son instrument de musique.

Au sortir de la scène, le duo avait le sourire aux lèvres. Mission accomplie, le public a été conquis. Ce concert a définitivement marqué le début d’une longue série pour les deux amis.

DJ Mood et Foulane avaient ce projet depuis de longs mois. Et Présence Autochtone a été l’opportunité rêvée de le concrétiser. Ils se sont enfin trouvés musicalement et ne comptent pas se quitter de si tôt. Un album? Justement, ils en parlaient pour la première fois quelques heures à peine avant de monter sur scène.

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2012/08/DJ-Mood.mp3|titles=DJ Mood]

Le 22e festival Présence Autochtone a permis à des mélomanes de découvrir un nouveau style musical, mais aussi à deux amis de s’épanouir l’un avec l’autre et de voir leur avenir d’un autre œil. À noter que ce voyage vers les terres marocaines et les musiques amazigh (berbères)  était une association entre MEG Montréal Festival, le Festival Présence Autochtone, AB Sawt et DABATEATR.

Photos : Courtoisie Meg Montréal et Présence Autochtone

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.