FFM 2012 : du cinéma de partout et pour tout le monde

Entre le 23 août et le 3 septembre, près de 432 films provenant de 80 pays seront diffusés à Montréal dans le cadre du Festival des Films du monde (FF’M). Touki Montréal a présélectionné pour une liste d’une trentaine de films.

Sous la présidence de l’actrice Greta Scacchi, ce 36e festival mettra à l’honneur la Chine. Le film Million Dollar crododile de Lisheng Lin a notamment été choisi pour la soirée d’ouverture du festival. Une semaine de l’industrie chinoise du cinéma aura également lieu entre le 27 et 31 août.

Le jury du FFM, composé notamment de l’acteur québécois Michel Côté, devra se pencher sur les 17 longs métrages et 11 courts métrages de la compétition mondiale. Dans cette dernière catégorie, on retrouve notamment le film sud-africain Norman Catherine curriculum vitae de Paulene Abrey.

Dans la catégorie compétition mondiale des premières œuvres, les films Boucherie Halal de Babek Aliassa, Grand comme un baobab de Jeremy Teicher seront, entres autres, en lice.

Plusieurs des films programmés ont été présenté dans différents festivals. C’est le cas du film El Taaib (Le repenti) de Merzak Allouache présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes ou encore de Asmaa d’Amrs Salama, primé au Festival des films d’Abu Dhabi et à celui d’Oran.

C’est le film français Un bonheur n’arrive jamais seul en clôture qui clôturera le festival. L’affiche de cette 36e édition du festival est signée par l’artiste et designer belge, Amira Daoudi.

FFM 2012 : la selection de Touki Montréal

Pour voir les horaires de films suivants, il suffit de se rendre sur le site officiel du Festival

      • African Race (Burkina Faso, France) de  Julien Paolini
      • Les pirogues des hautes terres (France, Sénégal) d’Olivier Langlois
      • Materia (Afrique du Sud) de Craig Freimond

    • Norman Catherine Curriculum Vitae (Afrique du Sud)
    • Dégage (Tunisie) de Mohamed Zran
    • El Taaib / Le repenti (Algérie – France) de Merzak Allouache
    • Ici on noie les Algériens – 17 octobre 1961 (France) de Yasmina Adi
    • Je vous ai compris (France) de Frank Chiche
    • I hate understood you
    • Tey/Aujourd’hui (Sénégal) d’Alain Gomis
    • Weiterleben/ Continuer  (Suisse) de Hans Haldimann
    • To go on living
    • Boucherie Halal de Babek Aliassa (Canada)
    • Asmaa (Égypte) de Amr Salama

  • Kanimambo d’Abdelatif Hwidar
  • Les enfants de Troumaron d’Harrikrisna et de Sharvan Anenden
  • Asad (Afrique du Sud, Usa) de Bryan Buckley
  • Sea Pavillon (Afrique du Sud, Usa) de Todd Somodevilla
  • Comment rattraper le coup ? (Canada) de Majid Tounsi
  • Ce chemin devant moi (France) de Mohamed Bourokba
  • Jannat’ Ali/Mon nom n’est pas Ali (Égypte, Allemagne) de Viola Shafid
  • In the Shadow of a man/Dans l’ombre d’un homme (Egypte) de Hanan Abdalla
  • Africa : The Beat (Espagne, Tanzanie) de Samaki Wanne
  • Momentum (Canada), de Virginia Abramovich
  • The Captain of Nakara (Kenya) de Bob Nyanja

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.