Les pirogues des hautes terres d’Olivier Langlois

Présenté au Festival des films du monde de Montréal, le film Les pirogues des hautes terres d’Olivier Langlois aborde sans détour l’une des plus grandes luttes sociales de l’histoire coloniale en Afrique de l’Ouest : la grève de 1947.

Olivier Langlois, réalisateur télé et cinéma, s’est saisi d’un pan de l’histoire coloniale dont on parle peu en France (si on imagine qu’on parle de l’histoire coloniale en France) : la grande grève des cheminots du Dakar-Niger.

En 1947, un peu plus d’une dizaine d’années avant les indépendances, tous les employés du chemin de fer de l’Afrique Occidentale Française se sont mis en grève pour réclamer des conditions de travail égales à celles de leurs collègues blancs.

Ce film retrace une lutte de plus cinq mois et sa perception dans les différentes franges de la société de la ville de Thiès (Sénégal) : patrons, colons, ouvriers, femmes et enfants.

Les personnages sont un peu stéréotypés (la gentille patronne, le très méchant blanc, la belle étudiante sénégalaise qui veut s’émanciper, etc.) et les histoires parallèles n’apportent pas forcément grand-chose au récit central, mais tout ceci est servi par un désir de montrer l’Histoire juste.

Les pirogues des hautes terres est un film dans lequel on se laisse facilement entrainer.

Les acteurs sont convaincants et l’on se plaît à imaginer le retentissement que fût un évènement de cette ampleur dans l’empire

colonial en pleine décrépitude.C’est d’ailleurs l’une des qualités de ce long métrage : montrer l’agonie d’un petit monde privilégié qui contemple avec plus ou moins de lucidité sa fin.

Les images aux teintes vives et le montage expressif transportent au côté des grévistes, et, même si l’on n’est pas toujours pas toujours convaincu par certaines facilités de scénario, on éprouve une réelle empathie pour ce film qui s’attache à transcrire la colère et la soif de dignité de ceux qui ont participé aux luttes pressentant les indépendances.


Les pirogues des hautes terres Bande Annonce par Olivier_Langlois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.