Philia de Zamo Mkhwanazi au Festival du film Black

Dans le cadre de la huitième édition du Festival international du film Black de Montréal, Philia de   Zamo Mkhwanazi  a été présenté le 26 septembre au cinéma du Parc.

Pour son premier court métrage, la réalisatrice sud-africaine Zamo Mkhwanazi a choisi de filmer l’histoire d’une jeune femme qui caresse le rêve de la Ville Lumière, comme ville d’étude. Elle veut y apprendre l’art.

Cette jeune femme, dont on ne connaît presque rien, a reçu une bourse de l’ambassade de France pour quatre ans d’étude à Paris, un billet d’avion aller-retour par année d’étude et un montant de subsidence de 1750 euros par mois. Bref, ses rêves les plus fous sont sur le point de se réaliser.

« Im’ not maried. »

Mais son « mariage » de cinq ans avec Jean Christophe change la donne. Son visa lui est refusé. Le problème c’est qu’elle ne savait même pas qu’elle était mariée à ce Congolais. Encore pire, elle ne l’a jamais rencontré.

Pendant près d’une quinzaine de minutes, le cinéaste va promener sa caméra dans les méandres d’un système d’arnaque bien orchestré et presque sans issue.

Diplomée de l’Université de Cape Town, Zamo Mkhwanazi a commencé à la télévision comme scénariste, notamment de la série Isidingo, récipiendaire de plusieurs prix. Elle a écrit, réalisé et produit Philia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.