RD Congo : le pain complet recommandé aux diabétiques à Matadi

Le pain complet a beaucoup de succès à Matadi au sud-ouest de Kinshasa car il est recommandé aux diabétiques. Mais les médecins qui encouragent sa consommation sont formels : il ne guérit cependant pas cette maladie qui exige aussi un régime strict et reste incurable.

Tous les matins et tous les soirs, les boulangeries qui vendent le « pain complet » ne désemplissent pas à Matadi, au sud-ouest de Kinshasa. Les clients, soufrant pour la plupart du diabète, se bousculent pour être servis.

« Depuis qu’on leur a dit qu’il soigne le diabète (sic !), c’est comme cela tous les jours, observe Chantal Maduka, vendeuse de pain au « Pain sacré », une de ces boulangeries de Matadi au quartier Kinkanda. Ce sont les diabétiques ou leurs délégués qui viennent chercher leur pain ».

Le « pain complet » est une miche de pain fabriquée à partir de la farine de blé entier.

Il est plus riche en fibres que le pain courant. Nutritionniste superviseur à la zone de santé de Matadi, Papy Kiambi Yavanga, affirme que « ce pain, pauvre en amidon et riche en fibres alimentaires, stabilise le taux de sucre chez l’homme mais ne guérit pas le diabète ».

Aussi, conseille-t-il de l’associer avec une activité sportive régulière, de boire beaucoup d’eau et surtout de s’abstenir de prendre de l’alcool.

Des effets positifs

Adolo Peta, chargée de nutrition à la Division provinciale de la Santé abonde dans le même sens. Selon elle, ce pain ne guérit jamais le diabète qui est une maladie à vie. « Il équilibre l’insuline dans l’organisme. Et tous les diabétiques qui le prennent régulièrement ont moins de problème de santé par rapport à ceux qui ne le prennent pas », affirme-t-elle. « Depuis que l’un de mes fils qui vit en Hollande m’a conseillé de ne prendre que ce pain à chaque petit-déjeuner, je ne connais presque plus d’ennuis liés au sucre qui s’est stabilisé dans mon organisme », témoigne pour sa part Jérémie Bambi qui souffre du diabète.

Président de l’Ordre des médecins au Bas-Congo, Dr. Louis Gomez Pelani Lumika, qui a publié sur les effets positifs du pain complet chez les malades de diabète refuse de le présenter comme une panacée même si les fibres alimentaires qu’il contient empêchent l’absorption des nutriments (dont l’insuline) dans l’organisme humain. Il recommande aux diabétiques de suivre un régime alimentaire équilibré en même temps qu’ils prennent ce pain chaque jour.

De lors, la production de ce pain a pris de l’ampleur à Matadi et ses environs et tend à se généraliser dans les grandes villes de la province du Bas-Congo notamment à Boma, Muanda, Kimpese, Mbanza-Ngungu, Kisantu…où il est aussi très apprécié. Il offre de nouveaux débouchés aux petits vendeurs locaux qui sont aujourd’hui plus nombreux à le commercialiser.

« Je termine chaque jour sans difficulté tout ma bassine de pains », avoue Thérèse Mpemba qui ne vend que cette sorte de pain de couleur jaunâtre.

Selon les nutritionnistes, ce pain prévient aussi l’organisme humain contre les maladies cardio-vasculaires, les hémorroïdes et régule le cholestérol. « Il est donc à usage multiple », conclut Papy Kiambi, le nutritionniste superviseur de la zone de santé de Matadi.

Par Dieudonné Mwaka Dimbi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.