Cargaison mortelle à Abidjan de Japhet Miagotar

Cargaison mortelle à Abidjan, du Camerounais Japhet Miagotar a été publié en octobre dernier dans la collection BD de la maison d’édition l’Harmattan.

Dans cet ouvrage d’une cinquantaine de pages, l’auteur revient sur un des plus grands scandales écologiques des années 2000 : le déchargement de centaines de tonnes de déchets hautement toxiques d’un bateau dans le port d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.

«Cargaison_MortelleGonflé à bloc, il s’est lancé dans un projet ambitieux pour son premier récit grand format : construire une fiction sous forme de thriller politico-écologique autour de l’affaire tragique du Probo-Koala, ce cargo, affrété par une antipathique mutinationale, qui avait épanché plusieurs tonnes de produits toxiques dans les rue d’Abidjan»

Cargaison_Mortelle2Dans un style bien particulier, l’auteur camerounais, prix Africa e Mediterraneo 2008, expose l’exploitation du continent par des hommes d’affaires sans scrupules avides de luxure et qui profitent de la misère intellectuelle de certains responsables africains, au risque de faire des innocentes victimes.

Dans le cas du «Probo Koala», ce navire affrété par une société néerlandaise suisse, dix-sept personnes ont été tuées et plusieurs milliers d’autres ont été intoxiqués.

Graphiquement, l’ouvrage est assez riche et complet. Le style de l’auteur surprend aux premiers abords, mais une fois que lecteur s’habitue à l’univers qui ressemble beaucoup aux masques et statuts africains, il découvrira alors la colère profonde qu’exprime Miagotar.

Japhet Magiotar, Cargaison mortelle à Abidjan, L’harmattan BD, octobre 2012, 56 pages

Cargaison_Mortelle3

 

Pour en savoir plus

Le site officiel de la collection

La page Facebook de la collection

– Les autres parutions :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.