Wait For Me de Zita Swoon Group : une affaire avec le Burkina Faso

Deux mondes se réunissent sur le dernier album des Belges du Zita Swoon Group. Baptisé Wait For Me, il est le produit d’une affaire de cœur avec deux musiciens burkinabés. Zita79

Sur ce nouvel opus, Stef Kamil Carlens, leader du collectif de world-beat Zita Swoon Group, s’est allié avec la chanteuse Awa Démé et le joueur de balafon Mamadou Diabaté Kitié, tous deux originaires du Burkina Faso.

Difficile de mettre une étiquette sur cette musique. Peu importe son nom, c’est un exercice de fusion convaincant où de nombreuses influences et instruments se rencontrent.

« La plupart des treize chansons qu’ils ont écrites ensemble sont basées sur des dialogues: les paroles d’Awa Démé (chantées en Dioula, une langue mandingue) sont reflétées en miroir dans les textes chantés par Stef Kamil (en anglais, parfois en français), qui brodent sur les sujets de prédilection des griots: » Crammed discs

Les cuivres et le balafon pourraient venir autant d’Afrique de l’Ouest que d’Ethiopie. La voix chétive de Carlens et la guitare folk font quant à eux acte de la présence occidentale.

Le glockenspiel aussi de passage contrebalance le son du balafon, tandis que la voix de Carlens répond à celle de Démé. Sur A Ni Baara, elle met en vers les espoirs de émigrants partis d’Afrique pour l’Europe alors qu’il avertit de l’accueil peu enthousiaste des Européens.

Le verdict : une simple collaboration intercontinentale de plus, surement pas ; un album original et enthousiasmant, carrément.

Nicolas Roux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.