Impact de Montréal : tisser des liens avec les communautés culturelles

Dans une volonté de promouvoir le soccer d’ici au sein des communautés culturelles, l’Impact de Montréal a annoncé mardi une association avec le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), qui comprend notamment les jeunes chambres de commerce chinoise, haïtienne, africaine, maghrébine et latino-américaine.

Hassoun2_Impact_janvier_2013-5.jpg«L’objectif de ce partenariat est de promouvoir le soccer auprès du plus grand nombre de communautés culturelles de Montréal», peut-on lire dans un communiqué du club de  MLS.

Les différentes organisations étaient d’ailleurs conviées mardi, au stade Saputo. Des joueurs de l’équipe première étaient également de la partie : Hassoun Camara, Jeff Brovsky et Matteo Ferrari.

Pour l’organisation de l’équipe qui trône en tête du classement de l’est, «les différentes communautés culturelles de Montréal [doivent suivrent] le foot d’ici».

Comme première action, l’Impact organise le 7 juillet prochain une journée multiculturelle au Stade Saputo, marge du match contre le Chivas USA. Ce sera notamment l’occasion pour les fans du club de s’imprégner de la nourriture de différentes communautés.

Richard Legendre«Nous voulons continuer à tisser des liens avec les différentes communautés de Montréal, a affirmé le vice-président exécutif de l’Impact de Montréal Richard Legendre. Le soccer est un sport rassembleur partout dans le monde et l’Impact doit être ce catalyseur au sein de la population montréalaise. »

Par ailleurs, lors du match du 19 juin, contre le Houston Dynamo, le RJCCQ va organiser un événement de réseautage au Stade Saputo.

«Le RJCCQ est très heureux de s’associer à l’Impact de Montréal, le milieu des affaires et le milieu sportif, qui partagent beaucoup de valeurs communes, a souligné Christian Bélair, président du RJCCQ. Je suis convaincu que notre partenariat saura bénéficier aux deux organisations et à nos membres.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.