Les quatre coins du monde, l’épisode 2 de Hugues Labiano

Dans l’épisode 2 de la série, Les quatre coins du monde de Hugues Labiano, les lecteurs suivent les pérégrinations du régiment sahariste, des déserts nord-africains aux contrées encore moins paisibles de Fort de Douaumont, à Verdun, en plein dans la Grande Guerre.

Ce deuxième volet de la série publie chez Dargaud est une autre contribution qui s’ajoute aux autres livres qui traitent de la participation des Africains aux grandes guerres mondiales.

Les quatre coins du monde2Le lecteur suivra toujours l’épopée du sous-lieutenant Dupuy et de son héros, le capitaine Louis Barentin, toujours accompagné par son ombre Afellan. Tour à tour, ils voyageront entre les Massifs du Hoggar et Verdun. Courage, fraternité,  héroïsme et responsabilité sont les thèmes abordés.

«Dans ce 2e épisode des Quatre coins du monde, le jeune lieutenant Dupuis, n’écoutant que son devoir, quitte les troupes méharistes pour rejoindre le front. Nous sommes en 1914, au coeur des tranchées; dans cet immense bourbier ignoré des dieux, il combat au côté des Touareg qui l’ont suivi…»

Au passage, Labiano nous apprend un peu plus sur ces personnages, précisément sur la jeunesse de Barentin et sur les raisons qui l’ont poussé dans les dunes africaines.

C’est précisément dans ces dunes que les auteurs ont choisi de boucler la boucle de cette série.

Après une grande guerre, pas si grande que ça, sur le plan de la déchirure humaine, nos héros vont faire l’ultime salut et le dernier combat dans la terre qui les a vus devenir des hommes.

«Je souhaite désormais y laisser mes propres traces, qui ne seront jamais loin des vôtres… Et quand je mourrais, je veux que l’on m’enterre sur la plus haute dune, baignée par le plus chaud soleil. Les nomades qui passeront par là me salueront d’un geste de la main, car ils sauront combien je les ai aimés.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.