IAM aux Francofolies : les Marseillais n’ont rien perdu de leur flamme

Le groupe mythique du rap français IAM était de passage dans la Métropole dans le cadre des FrancoFolies de Montréal. Le moins que l’on puisse dire c’est que les vétérans n’ont rien perdu de leur énergie, de leur talent et de leur aura. Retour sur un concert hip-hop aussi authentique que classique.

IAM-2-18-JUIN2013C’est dans la salle bondée du Métropolis que les Marseillais ont fait leur entrée -tout de noir vêtu- ouvrant le bal avec Spartiate Spirit, le premier morceau issu de leur dernier album Arts Martiens.

Cet opus s’écoute comme un bilan de plus de vingt ans carrière, une manière de regarder le passé avec fierté tout en se tournant avec optimisme vers l’avenir.

IAM est encore là et dresse un état des lieux pertinents faisant un bel écho aux succès de l’indémodable album L’École du Micro d’Argent sorti en 1997 (déjà!).

IAM-3-18-JUIN2013Sur scène, les 4 MCs, accompagnés de leurs 3 DJs, ne se sont pas fait prier pour parcourir une bonne partie de l’épatante tracklist de la galette sacré disque d’or/disque de diamant.

Le public a pu reprendre avec plaisir et nostalgie des titres comme Petit Frère, Nés sous la même étoile, Quand tu allais on revenait ou La Saga. La verve et le charisme du duo Akhenaton/Shurik’N n’ont pas pris une ride malgré une bonne quarantaine affichée.

Les acolytes manient toujours aussi bien la langue de Molière; les mots sont choisis, le flow est technique et les émotions sont fortes. Appuyée par des instrus abouties, Ia poésie d’IAM est urbaine et créative.

Après une partie un peu plus calme en milieu de concert (Mon encre si amère, Comme vous), le groupe a su ambiancer de nouveau la salle en balançant une version revisitée du célèbre Je danse le Mia, à la mélodie funk, suivit un peu plus tard de L’Empire du côté obscur, avec en prime costumes et sabres laser en mode Star Wars.

Avant le rappel et le final, les membres du collectif ont tenu à souligner qu’il leur ferait plaisir de revenir aux FrancoFolies de Montréal pour un concert en extérieur gratuit. Le rendez-vous est donc lancé. Peut-être l’année prochaine?

L’album IAM – Arts Martiens disponible dans les bacs depuis avril 2013

Quelques photos du spectacle :

no images were found

Courtoisie : Francofolies de Montréal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.