Le Cabaret des Maudits Français au Zoofest 2013

Le Cabaret des Maudits Français a récidivé. Le Zoofest a en effet regroupé une sélection d’humoristes de France qui a occupé du 4 au 11 juillet la scène du Studio Hydro-Québec au Monument National.

Cabaret-Maudits-francais-1Tous les soirs, Alban Ivanov, Bun Hay Mean, Charlotte Gabris, Dédo, Greg Romano, Mohamed Nouar et Paul Séré se sont offert 7 minutes de pur plaisir. Sept minutes décisives afin de se faire connaître et apprécier du public Montréal.

Les uns après les autres, ceux que l’on présente comme la relève du stand-up français, ont tout donné. Encouragés par le public et le maître de cérémonie – l’humoriste Richardson Zéphir-, les humoristes ont dévoilé leurs univers respectifs.

C’est le courageux Paul Séré qui a ouvert le bal ce jour-là. Quelle belle découverte! Et quelle surprise de constater que le jeune comique a bien fait ses devoirs?

Il a en effet adapté son stand-up au public québécois qui a retrouvé ses repères tels que le Bixi, pour ne citer que lui. Seule petite erreur, avoir fait mention du secondaire par le terme franco-français collège (qui ne correspond pas au collège québécois).

Cabaret-Maudits-francais-2Le gothique et prince des ténèbres Dédo a abordé le thème des apparences. Et pour ceux qui se poseraient la question, non ce n’est pas un sataniste. Un humoriste gothique voilà qui est bien rafraîchissant.

Sortir enfin des sentiers battus quel bonheur. Rien que pour cela, Dédo mériterait une mention spéciale.

Seule ombre au tableau la référence à Mélissa Theuriau. Jamel Debbouze (le mentor de Dédo) a beau s’être fait un nom à Montréal, il n’en va pas de même pour sa femme.

Greg Romano a été la grosse déception de ce spectacle. Greg a un problème de poids et il a annoncé la couleur dès le départ. Il est gros. L’humour devient alors un moyen de séduction, enfin c’est du moins la mission qu’il s’est donné. Cette partie de son sketch ressemble de façon effroyable à un sketch de l’humoriste français Wahid.

La suite du sketch est un ramassis de bêtise sur une rencontre faite par le biais d’un site de rencontre. Et devinez quoi, la femme est grosse, moche et visiblement stupide. Ben, voyons!

« Tu me fais rire… physiquement » Greg Romano

L’unique femme de la soirée Charlotte Gabris a brillé sur scène. Quel dommage que son tour ne puisse pas excéder les 7 minutes réglementaires!

La Suissesse a abordé des sujets qui touchent un grand nombre de femmes, pour ne pas dire toutes : la rupture, la jalousie, le célibat, le r’n’b français, etc. Son ingéniosité a été flagrante. La comparaison du petit copain avec l’iPhone, génial! On en redemande.

Cabaret-Maudits-francais-3Le très élégant Mohamed Nouar a été absolument hilarant. Les sujets traités (islam, islamophobie, terrorisme, relations hommes femmes) sont certes devenus le fonds de commerce de plusieurs humoristes, mais Mohamed a su donner une touche personnelle et un nouveau souffle à ces thèmes trop souvent rabâchés.

Alban Ivanov a su mettre en exergue ses talents de comédiens. Tantôt fou, tantôt vampire, aucun rôle n’a semblé être hors de sa portée. Gageons qu’Alban saura se faire une petite place dans les comédies françaises à force de travail et d’obstination.

Celui qui a clos l’événement est Bun Hay Mean. Ce complet inconnu a su marquer les mémoires en un temps record avec des sujets tels que le célibat, sa maigreur et bien sûr la masturbation.

« Les Vietnamiens sont les Arabes de l’Asie ». Bun Hay Mean

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.